TU TE TROMPES DE CIBLE

par Pierre70

 

Suite à un énième dérapage sur Facebook, je me dis qu'il y a une ou deux choses qu'un humaniste et les êtres humains plus généralement ne peuvent pas laisser passer. Sur ce post, on voyait un camp de Roms probablement, au bord d'une route. Bien sûr les commentaires les plus stupides, ineptes et xénophobes ont fleuri. En vrac : « y en a marre », « tuez- les tous », « écrase-les en passant », « c'est à cause d'eux qu'on n'a plus de boulot »

Qui peut croire que ce sont ces miséreux qui nous ont pris notre boulot ? En quoi des encore plus pauvres que nous nous gênent-ils ? Voilà bientôt vingt- cinq ans que je fais ce métier, j'ai eu la chance de me balader sur toutes les routes d'Europe de l'Ouest pendant des années. Les français étaient des King de la route. Comme on le sait, les trafics internationaux, avec la recherche du profit à tout prix, sont aujourd'hui en grande partie effectués par des transporteurs des pays de l'Est.

Si d'aventure la semaine prochaine un camion glisse sur le verglas et vient faucher ce camp de Roms, en tuant possiblement des enfants d'ailleurs, suis-je certain que mon patron va me charger vendredi pour Lisbonne à livrer lundi avec le weekend à la Vilar Formoso ? Est-ce-que je vais redevenir un King du jour au lendemain ? Si on se débarrasse des Roms, des juifs, des pd et qui sais-je, la politique européenne va-t-elle s'infléchir ? Mais qui met ça dans la tête des gens ? En clair : à qui profite le crime ? Qui nous donne des boucs émissaires à détester pendant qu'ils se remplissent les poches ? Est-ce-que les gens qui véhiculent ces idées habitent dans des HLM crasseux avec l'ascenseur en panne ? Moi je les vois plutôt habiter dans l'Ouest parisien, du côté des beaux quartiers de St Cloud ou Neuilly.

Ce sont vraiment les Roms qui ont manipulé les institutions européennes, minées par les ultra-libéraux ? Sont-ce vraiment les ouvriers européens qui font les politiques d'austérité ? Il est clairement établi maintenant que c'est l'enfant fétide de Reagan et Thatcher qui est à l'origine de nos maux. Ce n'est pas moi qui le dis. Ces politiques d'une part et la fuite des capitaux d'autre part nous ont conduit là où on en est.

Encore la semaine dernière, on a appris que le roi de la junk-food et le roi du téléphone portable sont des champions de l'évasion fiscale. La part des dividendes distribués d'une manière générale a été multipliée par quatre entre 1982 et aujourd'hui. Il passe où le pognon ? Dans les camps de Roms ? Ne nous trompons pas de combat. Je ne vis pas dans le monde des Bisounours, si des roumains viennent voler du gasoil dans les camions, la justice se doit de les attraper et les punir. Mais ne les rendons pas responsable de tout. Si l'Etat récupérait ne serait-ce que la moitié de l'évasion fiscale chaque année, il n'y aurait plus de crise. Ce que nous coûtent les minimas sociaux d'un côté et l'évasion fiscale de l'autre n'a aucune mesure, mais on continue de nous dire qu'on crève du social en France. Je voudrais surtout que les politiques, de tout bord du coup, arrêtent de nous prendre pour des cons.

Comprenez bien mon propos, il n'est pas question d'établir la dictature du prolétariat et toutes ces âneries. Il n'y a que l'économie de marché qui fonctionne mais pour que ça marche il faut que l'argent circule. Si le pognon circule c'est l'ensemble de la société qui s'enrichit et du coup on ramène les fachos dans le silence d'où ils n'auraient jamais dû sortir. Au cours de l'histoire on en a voulu successivement, aux italiens aux polonais aux algériens, maintenant ce sont les pays de l'Est et ensuite ? Les jaunes ? Les rouquins ? Les chauves ? Les borgnes ? Ah non, merde pas les borgnes

 

Laisser un commentaire

 

http://www.fierdetreroutier.com -

al