Parkings sécurisés?

par Lagaffe

 

Posons les données du problème, il y a de plus en plus de camions sur nos routes et autoroutes, c'est un premier constat qui désole les écologistes mais, c'est comme ça. Deuxième constat, il y a belle lurette qu'on n'investit pas dans des places de parking, alors qu'elles sont insuffisantes depuis des années. Disons le tout net, on en supprime même sur les nouvelles portions de voies express comme la fameuse RCEA qui voit le minuscule nombre de place se réduire ou l'autoroute du Sud qui supprime les quelques places dans la montée du grand Buf pour de soit disant raisons de sécurité.
Parallèlement, les vols se multiplient sur les parkings d'autoroute que ce soit le carburant ou la marchandise, et, nos chères forces de l'ordre, si promptes à sanctionner le moindre écart d'un chauffeur, sont les premières à ne rien faire pour essayer d'enrayer cette mode du self service chez « Tombé Du Camion ».
Fort de ce constat, les sociétés d'autoroute on vite imaginé un nouveau racket bien juteux, puisqu'on a du mal à se garer, faisons payer le peu de place qu'il y a et, nous avons vu le premier parking sécurisé et surtout PAYANT naître à Survilliers. En fait, on a simplement mis des grillages sur l'ancien parking et une cabine de péage à l'entrée ; Comme l'Autoroute du Nord a toujours été réputée pour son manque chronique de lace de stationnement, l'affaire fut tout de suite juteuse.
L'équation est donc simple, organisons la pénurie et l'insécurité, et on est sur d'avoir une clientèle captive. Avec bien sur, la complicité tacite des forces de l'ordres qui ont vite compris qu'il était plus juteux de racketter un routier qui a dépassé ses temps de conduite que de courir derrière un voleur et qui trouvent normal de sanctionner sévèrement un pauvre chauffeur qui a voulu se garer près de la station service en pleine lumière. Gageons que le courageux gendarme qui a dressé le procès verbal sera celui qui a refusé de se déplacer pour un simple vol de marchandise, on vous dira de venir faire votre déposition à la gendarmerie et, encore, une simple main courante suffira pour un vol de gaz oil, on n'a pas que ça à faire.
Donc, au va vu du succès de Survillers, ASF nous a refait le coup à Béziers, endroit stratégique s'il en est, le trafic PL y est un des plus fort de France et le manque de place de stationnement y est chronique. A grand renfort de pub, donc pas mal de courriels chez FDR, on a vu ce fameux « centre routier sécurisé » pas loin de l'autoroute avec, une station service et un restaurant histoire de nous faire un bazar façon « Autohoff ». Ce que nos chère stratèges autoroutiers semblent avoir oublié, c'est que les capacités financières des transporteurs ne sont pas extensibles à l'infini et, à une vingtaine d'€uros la nuit, ce genre de truc devient vite prohibitif et, le fameux centre routier de Béziers n'a jamais pu être rempli à 50%. Le restaurant c'est vite trouvé au bord de la faillite surtout qu'ASF, qui n'a jamais oublié d'encaisser le loyer, a tout fait pour décourager les quelques chauffeurs qui arrivaient à se garer à côté du parking sécurisé allant jusqu'à empêcher le camion de se garer sur les quelques places gratuite. Depuis, le resto est fermé, dommage, on y mangeait bien, la station est en libre service, l'accueil de nuit se résume à un distributeur automatique et le parking n'est toujours pas rempli les usagers routiers continuent à faire leurs coupures où ils peuvent et, souvent sur la BAU et ASF semble avoir compris, puisqu'on est en train de créer quelques place supplémentaires sur l'A9.
Mais la mode est lancée, une ouverture à Langres (je n'ai pas d'info sur la fréquentation mais, ça ne doit pas être terrible) Valencienne ou, là, on a fait dans le radical, on a fermé le parking gratuit de l'ancien centre routier, le resto aussi par la même occasion avec un message clair pour le gérant, s'installer sur le nouveau centre sécurisé ou aller voir ailleurs. La fréquentation du parking de l'Isle d'Abeau n'a jamais passé les 10 camions, si l'on excepte l'épisode de cet hiver ou Waberer's a stocké ses camions pendant que les chauffeurs passaient les fêtes de fin d'années en famille et, petit dernier, l'aire de Réau sur l'A5 qui est devenue payante, comme c'est le seul parking depuis l'est de la région parisienne, il y a peut être une chance de voir un peu de clientèle dessus mais, j'ai des doutes surtout que c'est interdit au matières dangereuses.
Je me demande quand même quel est l'impact sur la sécurité de ce genre d'installation car, un grillage, ça se coupe et, la vidéo surveillance n'a jamais empêché la délinquance. Tout au plus, le surveillant pourra signaler une tentative de vol à la gendarmerie qui fera ce qu'elle fait d'habitude en matière d'agression sur des routier, rien ou plutôt si, un rapport en plusieurs exemplaires
On oublie quand même un peu vite que l'entretient des pelotons de gendarmerie autoroutière est assuré par les sociétés d'autoroute et que, vu le prix, on aurait peut être droit à un peu de protection de la part de ceux qui sont si prompts à bouffer du routier pour assurer la prime de rendement mais, rien à espérer de ce côté, ces chers gendarmes sont emplis d'une mission des plus importante, faire rentrer un maximum de fric dans les caisses de l'état de préférence en allant là où on est sur de gagner à tous les coups chez les gens solvables parce que vivant de leur travail
Une chose est sure, on vient d'inventer le racket à double effet, on paye pour rouler, on paye pour s'arrêter même si l'affaire n'est pas rentable pour l'instant, ne rêvons pas, avec des farces de l'ordre qui trouvent plus rentable de racketter un routier qui a fait un peu de rab pour se garer que de courir derrière les voleurs et dont le principal courage et de se planquer dans une voiture au moteur tournant (pour la clim) et un radar qui fait le boulot tout seul que d'assurer la protection des bien et des personnes, on peut être surs de voir ce genre de parking devenir incontournable et, pourquoi pas, obligatoires .

Lagaffe

Pour les matières dangereuses, le message est clair : « faites votre coupure sur la BAU » (photo Duduche)

Même affluence à l'Isle d'Abeau

Si l'on excepte le fameux épisode des fêtes de fin d'année (photo Régis)

 

Le resto de Béziers à posé le bilan devant le peu d'affluence

Il faut dire qu'ASF a tout fait pour empêcher la clientèle d'accéder en rendant inaccessibles les quelques places gratuite


 

 

Laisser un commentaire

 

http://www.fierdetreroutier.com - reproduction interdite

al