Après

 

Cette année, la plupart sont restés faire la fête jusqu'au bout, et c'est le Campanile de Nevers qui a dû supporter ces inconnus débarqués de nulle part!

La rigolade était encore une fois le maitre mot, on a même pû voir une grand mère sur la banlançoire! Autant dire que ceux qui avaient eu l'intention de se coucher tôt ce sor là à l'hotel ont dû vaguement apprécier, mais qu'est ce qu'on s'est poilés!!!

L'équipe de l'after, a donc fait irruption par petits groupes au Campanile de Nevers. Une invasion de routiers un samedi soir, ils n'ont pas dû voir ça très souvent. Très vite, une bonne ambiance s'est installée. Et les blablateurs ont blablaté.

 

Profitant des installations des lieux, les filles, enfin, les gamines de FDR, n'ont pû s'empecher de faire les follasses pour le plus grand bonheur de tous. Carafon, fétard comme pas deux, n'a pas eu le courage de rester au bord de la piste et s'est jeté corps et ame dans la mélée. C'est ce qu'on pourrait appeller l'esprit sportif.

 

 

 

 

 

 

Mais ces activités donnent chaud, et bien entendu un pot d'honneur était reservé au vainqueur de l'épreuve.

La journée touche à sa fin, il va falloir songer à se séparer... Peut être à l'an prochain?