Carnet de bord de Octobre 2020 Partager sur Facebook
  • Photos
  • Formula one of the truckstop
    Manchester city
    le petit Japon
    A50
    semaine décidément interminable
  • Vendredi 2 Octobre 2020
  •  

    Pas mis le réveil, j'aurais dû, j'ai presque du mal à émerger à 8h. Une bonne douche luxueuse aide à réveiller un peu, et je déjeune encore mes tartines. Je peine à achever le campagne trouvé à Reims, il est vraiment pas bon. Rien à voir avec du Blachère. 

    Je quitte ce truckstop unique paumé au milieu de sites chimiques et ou pétroliers à 10h15 pour faire à peine 25 bornes qui relie à ma 2eme ramasse à Runcorn. C'est marrant je pense reprendre 2 Big Bag que j'ai livré il y a quelques semaines ou mois pour St Clair du Rhône, donc au tablier.

    Je peux aller tranquillement au 3eme, à Manchester, c'est le client habituel nippon. Il est midi 10, ça devait être prêt vers 12h 12h30, mais il faut encore patienter. Je m'en fous, la patience a été pièce maîtresse cette semaine. Je mange un bout pour occuper et voilà. On charge des caisses et palettes ultra légères de matos médical, par le côté pour caser ça au milieu. Encore passé 1h20 pour 4m de plancher. Il reste donc de la place, encore une ramasse à Newcastle under Lyme, 1h en dessous. Avant 15h30, c’est encore large. 

    Petite boutique mais c’est encore bien long pour charger 5 pal archi lourdes de céramique ou de produits réfractaires.  Passé 1h, ils se sont donné le mot cette semaine. Il est 15h30 passé quand je peux prendre la route du channel. C’est pas le super horaire pour se taper Birmingham et tout le cirque. D’ici je peux facilement choper la 2x2 A50 qui file sur Leicester via Derby. ça roule, même si il faut être bien vigilant car il y a des tracteurs agricoles qui circulent sur cet axe et avec la pluis battante qui a pris à mon départ de Newcastle. 

    Je ne chevauche que peu le M1, axe qui me sort par les trous de nez en ce moment, et j’enquille encore à l’est au niveau de Rugby vers Cambridge via la 2x2 A14 et Kettering. Pareil, pluie battante et tracteur, mais je vais économiser un bon bout de M25 nord qui est bien rouge. Je fais ma  pause 30 repas au service de Cambridge où c’était déjà quasi blindé, génial service encore avec ses places serrées et à l’équerre, on va essayer d’éviter un constat le vendredi soir. Un coup de M11 et je suis sur le M25 où du temps perdu est annoncé au Dartford, 30 minutes d’après Maps et aussi les panneaux lumineux. Et oh il est bientôt 21h là!  Pas le choix. En fait il y a un temps d’arrêt quelques kms avant dû sans doute à la limitation à 30mph sur le pont à cause du risque de vent, ça fait des vagues, normal. Mais je n’y passe pas 30 minutes, heureusement.

    Cette fois pas d’opération Stack ou Brock sur le M20, ça aurait été le ponpon. Et personne à la file d’enregistrement. Arrivé à 21h25 sur le terminal, j’ai juste le droit à un petit contrôle scanner, sinon ce ne serait pas drôle, mais j’embarque assez rapidement. Ouf. 

    Les bus doublés c’est carrément du passé, côté français on 16 dans un bus minuscule, c’est l’horreur. à 23h55 sur le continent, cette fois mon amplitude me permettrait de pousser un peu pour pouvoir rentrer en 4h30, jusque St Quentin, mais hélas j’ai déjà 8h de route et grillé les 10h, donc comme d’hab je me pose au péage de St Omer.