Carnet de bord de Novembre 2022 Partager sur Facebook
  • Photos
  • reste de lundi une maquette de l'aérotrain
    prêt pour une nouvelle journée
  • Jeudi 3 Novembre 2022
  •  

    Je suis reparti pour une nouvelle journée et c’est pas la plus folle de la semaine en terme de livraisons et de km avec un départ un peu trop tardif pour moi mais faut faire avec, j’arrive au dépôt à 8h40 ou je perds un peu de temps à transférer quelques nouvelles affaires dans le camion après avoir vérifié mes papiers il est temps de me mettre en quête de ma remorque du jour ce qui est bien à cet heure comme je suis le dernier à partir le choix de remorque est pas ouf ducoup je trouve facilement ma remorque que j’accroche avant d’aller vérifier mon chargement et à 9h10 il est temps de prendre enfin la route pour Saran.

    Je suis chez mon client à 10h20 j’attends un peu au bureau dans l’espoir de trouver quelqu’un finalement personne je décide rapidement de commencer le déchargement de mes palettes vu que de toute façon c’est à moi de me vider autant commencer rapidement vu qu’aucun tire pal était dispo au dépôt j’avais espoir de trouver un électrique et pas trop souffrir finalement c’est pas le cas pas grave ce sera déchargement au tire pal manuel avec un peu d’élan je devrais arriver à faire monter les palettes sur le quai et c’est le cas, puis à 11h20 les papiers sont validés et je peux filer à la base itm de Meung ou j’ai 2 palettes à livrer.

    J’arrive à 11h45 je suis rapidement à quai et déchargé et c’est cool de voir que ça avance toujours aussi vite ici fin je crois que le cariste est aussi pressé de finir sa journée donc tout est fait rapidement et à 12h05 je file à Norauto pour mon rechargement du jour, vu qu’il me reste des heures et que j’ai pas spécialement fin autant repousser la coupure finalement au poste de garde on m’annonce qu’un affrété a déjà utilisé ma réf de chargement pas grave je vais tenter d’en avoir une nouvelle pendant midi et je retournerais après m’enregistrer finalement vers 13h30 on m’annonce que la mienne est bien la bonne et que c’est l’affrété qui a pas donné la bonne réf, ça passe et je repart avec un bip en attendant de pouvoir me mettre à quai, ce qui se fera à 14h25 puis à 15h40 je quitte Meung pour rentrer au dépôt la remorque est pas pleine mais y’a pas plus à charger donc ça sert à rien de rester moisir dans la cabine.

    Evidemment sur la route je tombe sur quelques ralentissements une fois sur la 154 le premier sera un camion qui était bloqué à 45 puis une fois passé Bonville ça bouchonne bien au rond-point mais je m’inquiète pas et prend mon mal en patience car c’est normal ici à cet heure puis je suis au dépôt à 18h25 ou il me reste plus qu’à déposer ma remorque à son quai et trouver une place à mon tracteur pour la nuit avant de faire pas mal de rangement en cabine puis amené les papiers au bureau et causer un peu de mon programme de demain en attendant demain pour de nouvelles aventures.

  • Photos
  • j'aime pas la RP
    Paris
    centre commercial de Roissy
    j'aime ces petites zones sans place
    la pluie à décidé de m'accompagner pour le retour
  • Vendredi 4 Novembre 2022
  •  

    Bon on est déjà vendredi et ça devrait pas être légal d’aller rouler en RP ce jour et encore plus de se lever à 5h quand en te disant qu’une demi-heure suffira pour sortir du lit et bouger ma carcasse dehors au final à 5min prêt le pari est tenu ce qui me fait arriver au dépôt à 5h50 ce qui me permet de pas me faire prier pour vérifier rapidement les papiers et d’aller retrouver mon machin toujours fidèle au poste peu importe la météo lui il demande qu’une chose avaler des km et du gasoil parsemé d’un peu d’adBlue puis vient le moment d’accrocher ma remorque du jour, avant de décoller de Chartres à 6h15 pour le Mesnil-en-Thelle.

    Car aujourd’hui je fais une tournée un peu spécial car on est pas censé faire ce secteur c’est une autre agence qui pour une raison que j’ignore nous a refilé le boulot et malgré mon dégout de Paris et de région et le fait que j’ai tendance à râler quand j’y vais-je dois admettre que ça fait pas de mal de changer de secteur et de découvrir de nouveaux coins, évidemment j’avais jeté un coup d’œil hier aux trajets qui m’attendais et par ou passer et j’avais évidemment repéré que j’allais me faire un petit tour de périph qui est probablement le pire endroit pour rouler fin bon j’arrive à le passer en forçant un peu sans évidement manquer quelques baignoires en plastiques hideuses conduite par des inconscients ignorant les bienfaits d’un gros camion rouge en pleine face après avoir refait la déco du camion il est temps pour moi de retrouver l’autoroute ou sur l’A115 ça roule pas trop mal puis j’arrive à enquiller une bonne régule sur la N184, ce qui me fait arriver chez mon client à 8h30.

    Petite présentation au bureau j’ai rapidement mon quai sauf que évidemment personne ne m’a prévenu que c’était à moi de me vider donc ça me permet au moins de prendre le temps d’aller faire la révision du pilote et de me ravitailler en café avant que me voisin de quai me signale que c’est à moi de me vider, bon bah on va aller voir ça de plus près et effectivement c’est bien à moi de me vider j’ai rien contre le fait de me décharger ou de me charger juste que prévenir quand t’es pas un habitué et que c’est la première fois que tu viens ça serait pas mal du moins c’est mon avis, de ce fait je récupère un magnifique autoporté ça faisait un moment que j’avais pas touché à ce genre de bestiole me faut un peu de temps pour prendre mes marques même si pour être totalement à l’aise il me faudrait facile 1 à 2 jours car c’est casse gueule ces trucs quand même, à 9h30 mes 16 palettes sont vidées et il me reste plus qu’à attendre la fin de vérification et mes papiers avant de pouvoir repartir pour 9 palettes à livrer à l’aéroport de Roissy.

    La route se fait toute seule sans forcer avant de commencer à entrer dans le labyrinthe que représente cet aéroport et sa zone cargo ou je galère à trouver mon client malgré une adresse je pensais tomber facilement dessus mais google ne m’indiquant pas vraiment le bon endroit après avoir pas mal cherché j’arrive à trouver avant d’attendre de pouvoir avoir mon quai et de me faire décharger ou ici personne à l’air très pressé puis finalement vers 11h50 on me refuse les palettes après qu’un carton ait été ouvert durant tout le transport qu’on subit les palettes depuis la région bordelaise s’en suit une belle bataille de la part de mes affréteurs avec des personnes qui reste campé sur leurs positions et ne sont pas décidé à prendre le lot avant que vers 13h30 Dorian m’appelle pour me dire que finalement faut que j’aille chez le transporteur qui fait livrer ses palettes à l’aéroport qui est dans le bled d’à côté je peux juste pas vider avant 14h bon c’est pas grave du moment que je me sépare de mes palettes c’est le principal finalement j’arrive pas du bon côté pour rentrer dans la rue s’en suit une recherche de rond-point pour faire demi-tour et arriver quasiment face à la rue le tout en bravant une interdiction aux plus de 3.5t et avec une croisette avec des apprentis chauffeurs de bus pas simple mais à 13h55 je suis rentré non sans mal dans la petite zone du client ou clairement il m’aurait fallu une city à la place de ma 3 essieux pour pas trop galérer dans ma marche arrière d’accès au client vu que j’ai pas la place de manœuvrer dans la zone et même les porteurs qui viennent ici rentrent en marche arrière donc c’est que j’ai fait le bon choix pour une fois, puis à 14h30 je quitte Tremblay en France pour aller faire ma ramasse du jour à Le Pin.

    Ce qui fait qu’à 15h je suis chez mon client la aussi je m’aventure dans une petite zone ou j’ai bien l’impression que j’en ressortirais jamais en manœuvrant finalement mon client étant tout au bout de la zone ça fait mes affaires car non seulement il a un quai mais en plus j’ai la place de manœuvrer sans rien casser s’ensuit une petite contre-main plutôt simple et rapide une fois que le messager étant à quai à fini de charger puis à 15h40 je suis rechargé et je file au dépôt ramener tout ça, je rejoins rapidement l’A104 avant de me diriger une nouvelle fois sur le périph qui est encore bien bouchonné avant d’arriver à rejoindre l’A86 puis l’A10 et l’A11 en oubliant probablement des routes empruntés j’avoue que sur ce coup j’ai encore du mal à mémoriser les autoroutes et nationales parisiennes ce qui me fait arriver au dépôt à 17h40 ou je peux rapidement mettre à quai ma remorque et la décrocher avant de déposer mes papiers au bureau et d’un petit débrief d’une journée et d’un secteur dont j’ai aucune envie d’hériter si dans les jours proches on devait le récupérer, puis une fois tout ça fait me reste plus qu’à réveiller ma bavaroise et l’emmener sur le parking à côté du camion pour le transfert de quelques affaires avant de pouvoir rentrer à la maison en vous souhaitant un bon week-end en attendant lundi pour de nouvelles aventures.

  • Photos
  • Lundi 7 Novembre 2022
  •  

    Parait que c’est l’heure d’attaquer une nouvelle semaine même si je suis pas totalement prêt pour ça je vais tenter de faire au mieux d’autant que mon lit à pas l’air de vouloir me laisser partir ce qui me fait tout de même arriver à 6h au dépôt ou j’approfondis rapidement mon programme de la journée et si tout se passe pas trop mal je devrais arriver à livrer mes 6 clients sans trop forcer avant de faire ma coupure après avoir transférer quelques affaires en cabine c’est l’heure d’aller se mettre en quête de ma remorque du jour pour un départ à 6h30 du dépôt direction Saint père sur Loire.

    Après un peu moins de 2h de route je suis à Bricomarché faut que j’attende un peu car ils ouvrent dans 10min et effectivement vers 8h30 je peux rentrer dans la cour vider ma palette et repartir 10min plus tard pour Châteauneuf sur Loire ou j’arrive à 9h10 pour une mise à quai et déchargement rapide de mes 14 palettes en repartant d’ici à 9h50 ce qui me permet de filer à Chécy pour 1 demi palette avant de reprendre la route pour Ingré ou j’arrive à 10h45 la aussi pas grand-chose à dire mes 3 palettes sont rapidement vider et je repart un peu plus loin dans une autre zone d’Ingré pour une nouvelle demi palette ce qui me fait partir à 11h45 direction cap solution pour une dépose quai de 6 palette qui sera effectué en 40min avant de filer chercher un endroit ou couper finalement je me rabat sur l’AS24 qui est fermée depuis déjà pas mal de temps.

    Une fois la coupure finie je file faire ma première ramasse chez idass à Ormes ou tout sera fait en l’espace de 30 min pour ensuite filer chez Le Roy à Ormes ou j’aurais attendu plus d’une heure le début de mon chargement pour tout finir à 16h05 et reprendre la route pour le dépôt ce qui me fait arriver à Chartres à 17h25 ou je peux décrocher ma remorque et aller trouver une place pour mon tracteur avant d’aller au bureau déposer mes papiers en attendant demain pour de nouvelles aventures.

  • Photos
  • le jour se lève
    sympa la DS
    c'est beau l'automne coumême
    c'est l'heure du lavage
  • Mardi 8 Novembre 2022
  •  

    On est probablement sur ma plus petite journée avec mais il est temps d’attaquer cette nouvelle journée en arrivant à 6h30 au dépôt ou je peux approfondir le programme du jour avant d’aller me mettre en quête de ma remorque du jour et de prendre la route à 6h50 pour Savigny le Temple.

    A 8h15 je suis chez mon client après avoir traversé la n104 qui évidemment ne se passe pas bien par endroits et ou je perds patience par moments mais je suis arrivé sans rien casser et c’est déjà ça après avoir passé pas mal de temps pour 1 pauvre palette je repart à 8h50 pour Servon ou j’arrive à 9h20 bon là c’est plus rapide et tant mieux car je reprends la router 15min plus tard pour Bonneuil sur Marne ou j’arrive à 10h05 la aussi j’y passe beaucoup de temps pour juste une palette puis à 10h45 je reprends la route pour une base Franprix pas trop loin ou je galère à trouver le bon itinéraire.

    Finalement il s’avère que ça sert à rien que j’y aille car j’ai bien 4 palettes pour eux mais elles sont prévues demain et évidemment j’ai pas les papiers qui vont avec ces palettes mais ceux avec les palettes que j’étais censé livrer donc changement d’itinéraire pour Boissy-Saint-Léger ou j’ai 1 palette de carrelage à récupérer j’arrive chez mon client à 11h35 quand je vois la gueule de la rue et de la cour du client vaut mieux pas tenter d’y rentrer ce sera pas possible donc ce sera stationnement à l’arrache dans la rue devant le client en faisant évidemment gaffe à pas gêner l’entrée dans la cour puis à 11h50 je peux reprendre la route pour le dépôt car je devais ramasser à Villejuif finalement ramasse annulé et dans un sens ça m’arrange car ça sentait le bon plan galère cette histoire.

    La sortie de la RP ne se fait pas sans mal mais j’arrive quand même à rechoper l’A10 tout en étant dans le respect de mes heures avant de m’arrêter à l’aire de Limours pour faire ma coupure à 12h30 avant de rejoindre le dépôt à 14h ou je décroche rapidement ma remorque et emmène les papiers au bureau avant de prendre un peu de temps pour effectuer mes pleins de fioul et d’AdBlue pour au final partir du dépôt à 15h10, en attendant demain pour de nouvelles aventures.

  • Photos
  • attention voiture méchante
    encore une photo raté
    j'avais pas trop fait gaffe mais y'a un peu de dégâts
  • Mercredi 9 Novembre 2022
  •  

    Aujourd’hui encore on est pas sur un programme de fou furieux d’autant que j’ai aucune livraison à faire simplement des ramasses donc autant dire que le départ est pas spécialement prévu tôt ce qui fait que j’arrive à 8h10 au dépôt et que j’ai la bonne surprise d’apprendre par Olivier que mon camion a été emprunté pour la journée par un de mes collègues car son camion a été accidenté par une branche cette nuit, bon sur le principe je suis pas fan mais on va faire avec d’autant que toutes mes affaires sont dedans et que j’ai même pas de quoi manger ni recharger mon tel.

    A 8h30 il est temps de quitter le dépôt avec le camion accidenté pour prendre la route pour Savigny-le-Temple, sur la route je décide d’appeler mon collègue voir si y’a moyen qu’on se trouve un point ou on peut se retrouver pour récupérer quelques affaires et finalement vu que Olivier ne s’attendait pas à ce que son camion roule et vu qu’on n’est pas loin l’un de l’autre décision est prise de faire échange de camion et de retrouver nos camions respectifs chez mon premier client.

    En arrivant chez ID on m’annonce que le chargement est prévu pour 14h30 et que avant ça va être compliqué pas grave je retourne sur le parking en attente d’Olivier pour faire échange de camion pour finalement à 11h être appelé pour charger ça m’arrange car ça va me permettre de pas repartir trop tard cette histoire et finalement Olivier arrive en même temps que la fin de mon chargement ce qui nous permet de faire rapidement échange de camion et à 11h55 je reprends la route pour Brétigny sur Orge à bord cette fois-ci de mon fidèle destrier.

    J’arrive à 12h50 dans la zone du client ou j’en profite pour faire ma coupure sur le parking avant d’aller charger chez bonneterre pour repartir à 14h35 pour le dernier chargement du jour au Plessis-Pâté j’arrive à 15h20 chez Staci après avoir un peu trop chercher l’entrée je vais au bâtiment indiqué sur le papier et finalement et c’est pas ici mais au bâtiment d’avant pas grave ça va me permettre de refaire un tour du bâtiment pour finalement attendre un peu pour me mettre à quai puis à 15h50 je repart chargé d’une nouvelle palette et il ne me reste plus qu’à prendre la route pour le dépôt.

    J’arrive au dépôt à 16h55 ou je peux rapidement mettre ma remorque à quai avant de trouver une place pour mon tracteur et aller déposer mes papiers au bureau, en attendant demain pour de nouvelles aventures.

  • Photos
  • y'a trop de brouillard ici
    au boulot !!!
    vive la forêt
  • Jeudi 10 Novembre 2022
  •  

    Parait que c’est la dernière de la semaine alors autant l’attaquer pour rapidement profiter du week-end, j’arrive au dépôt à 6h55 ou je peux approfondir mon programme du jour avant d’aller chercher ma remorque et de prendre la route à 7h20 pour Meung-sur-Loire ou j’ai 2 clients à livrer.

    Déjà y’a plein de brouillard en partant je le voyais pas si épais en voiture puis une fois sur l’A10 ça roule bien jusqu’à Orléans ou je sais pas ce qui se passe aujourd’hui j’ai le droit à un petit bouchon ça m’arrange pas des masses mais on va faire avec, ce qui fait que j’arrive à Rexel à 8h50 évidemment les quais sont pris donc encore un peu d’attente avant la mise à quai puis pour le déchargement des mes 5 palettes ce qui me fait repartir à 9h40 direction la base inter ou j’arrive 5min plus tard pour finalement en repartir à 10h25 tout ça pour une pauvre palette quand je vois le boulot qu’on fait je serais curieux de connaître la rentabilité des camions car c’est pas les petites livraisons de 1 palette voir moins qui manque mais là n’est pas le sujet.

    Maintenant que j’ai réussi à quitter Meung je prends la route pour livrer 2 palettes chez Auchan à Olivet ou j’arrive à 10h50 la aussi un peu d’attente car un camion est déjà à quai pour finalement repartir à 11h20 ce qui me permet de prendre la route pour Sully-sur-Loire ou j’ai de nouveau 1 palette à livrer, je suis à 12h15 chez mon client en arrivant on m’annonce que y’aura un peu d’attente avant de vider car ils reprennent que vers 13h mais je peux me mettre à quai, je me fais pas prier pour ça et une fois à quai c’est l’heure de commencer ma coupure pour finalement avant la fin de ma coupure voir ma palette vidée et les papiers faits comme ça je peux repartir directement après la fin de ma 45 donc autant en profiter vu que j’ai de la route qui m’attends pour retourner à Baule.

    J’arrive à Baule à 14h30 après avoir traversé pas mal de route forestière la aussi y’a de l’attente car le cariste est seul et il s’occupe déjà d’un client donc je prends mon mal en patience avant de pouvoir repartir à 15h pour aller faire ma ramasse du jour à Norauto ou j’arrive 5 min plus tard et pour une fois pas d’attente j’ai directement mon quai et en plus un collègue de l’agence du Mans est déjà à quai en cours de chargement bon ça nous permet de causer autour d’un café en attendant la fin de nos chargements pour finalement partir à 16h30 direction le dépôt.

    A 18h05 je suis au dépôt je peux rapidement déposer ma remorque à quai avant d’emmener le tracteur sur le parking avant d’emmener les papiers au bureau et de transférer quelques affaires dans la voiture et de rentrer à la maison en attendant lundi pour de nouvelles aventures et en vous souhaitant un bon week-end.

  • Photos
  • petite séance débâchage
    Montargis
  • Lundi 14 Novembre 2022
  •  

    Il se pourrait qu’on soit déjà lundi et qu’il soit temps de retrouver mon fidèle destrier pour une nouvelle journée qui s’annonce forte en kilomètres, j’arrive à 6h55 au dépôt je prends un peu de temps pour vérifier les papiers et transférer quelques affaires en cabine et il est temps de me mettre en quête de ma remorque du jour avant mon départ du dépôt à 7h25 pour Châlette-sur-Loing.

    Après avoir subi quelques ralentissements sur la tangentielle et de la 2060 je suis chez mon client à 9h40 j’ai un peu d’attente pour me mettre à quai mais j’y suis rapidement bon le déchargement lui n’est pas super rapide mais je prends mon mal en patience puis à 10h20 je peux filer chez mon prochain client à Pannes ou j’arrive à 11h10 après avoir un peu galéré à trouver le client qui se trouve sur le même site qu’une autre société finalement mes 2 palettes sont rapidement livré et je peux filer à Amilly pour 1 palette.

    Je suis à 11h40 chez bricoman j’ai pas mal d’attente car un autre camion est en cours de déchargement pour finalement repartir d’ici à 12h15 pour ensuite reprendre la route pour Ferrières en Gâtinais ou j’ai des lots de palettes vides à livrer, en arrivant à 12h45 je me gare à coté de mon client pour faire ma coupure avant de me présenter à la réception pour déchargement qui se fera rapidement puisque qu’à 14h05 je reprends la route pour ma ramasse à Sermaises.

    J’arrive chez Chryso à 15h40 ou il me faut un peu moins d’une heure pour faire échange de remorque ainsi que les papiers pour repartir pour Chartres à 16h30, en temps normal je prends par Pithiviers pour rentrer mais parait que passer par Etampes est plus court ducoup j’essaie finalement en arrivant j’ai dû merdé dans la direction puisque je me retrouve à prendre la route pour Orléans pas grave je vais rechoper la 154 via Artenay pour arriver au dépôt à 18h30 ou je peux déposer ma remorque à quai avant de ramener mes papiers au bureau en attendant demain pour de nouvelles aventures.

  • Photos
  • gros chantier la création d'un métro
    encore une BMW au talus
  • Mardi 15 Novembre 2022
  •  

    Aujourd’hui un petit tour en RP m’attend je ne suis pas fan de ce genre de coins mais si sa peut me permettre de sortir de mon royaume qu’est devenu le Loiret on ne va pas cracher dessus, en arrivant au dépôt à 6h05 je peux vérifier mes papiers et il est temps d’aller à la découverte de ma remorque du jour pour prendre la route en sa compagnie à 6h30 pour une première Livraison à Limours.

    J’arrive à 7h40 chez mon client ou j’attends un peu que la place de réception se libère pour vider ma plieuse qui fait quasiment la largeur de la remorque pour ensuite repartir à 8h pour mon prochain client à Villebon sur Yvette ou j’arrive à 8h35 j’obtiens rapidement mon quai et le déchargement se fait rapidement ce qui me permet de repartir à 9h pour Wissous ou j’arrive à 9h25 là le déchargement prend pas mal de temps ce qui fait que je repars pour la samada toujours à Wissous à 10h25.

    En arrivant je m’enregistre sur la borne comme d’habitude et je ne sais pas si c’est l’effet de me voir là un mardi mais la réponse du quai est longue à apparaitre sur l’écran pour finalement m’attribuer un quai déjà occuper en allant au bureau j’en obtiens un nouveau et là commence une longue attente pour le déchargement ou je serais vidé qu’en fin de coupure ce qui me fait repartir d’ici à 13h15 pour aller recharger à Coubert.

    Je suis à Coubert à 14h25 la aussi l’échange de remorque prend du temps car elle est pas fini de charger et les papiers mettent du temps à arriver ce qui me fait reprendre la route 15h40 pour rentrer à Chartres, après une petite heure de route je décide de caler une 15 pour me reposer un peu avant de faire une grosse connerie sur l’aire de Limours, pour finalement arriver à Chartres à 17h45 ou comme d’habitude je mets ma remorque à quai avant de trouver une place pour mon tracteur avant d’aller déposer mes papiers au bureau puis reprendre la route pour rentrer à la maison en attendant demain pour de nouvelles aventures.

  • Photos
  • ça passe pas chef
    jolie déco
    des livraisons galères comme je les aime
    coucou petit Berliet
  • Mercredi 16 Novembre 2022
  •  

    C’est déjà le milieu de semaine et il est temps de reprendre le volant pour une nouvelle journée en RP, ou en arrivant au dépôt à 6h25 je prends un peu de temps pour vérifier les papiers et approfondir un peu plus ma tournée du jour avant d’aller accrocher ma remorque du jour pour partir du dépôt à 6h55 pour une première livraison à Dammarie les Lys ou j’arrive à 8h25 et tout se déroule bien et ce fait rapidement puisque qu’en l’espace de 10min je peux reprendre la route pour Bois le Roi.

    Je me rappelais que Bois le Roi n’étant pas chose facile en semi mais livrer 4 palettes dans une rue ou tu n’a pas d’autre choix que de rentrer en marche arrière pour ne pas avoir accès au client c’est encore mieux comme plan galère d’autant que les ouvriers présent sur le chantier ne peuvent pas se permettre de déposer la marchandise dans la rue car la cour est en gravier et mon tire pal passera jamais dedans ducoup je reprends la route pour aller chez l’architecte à Bourron-Marlotte qui est à 20min de la c’est au bord de la n7 et l’accès à pas l’air mauvais ça se tente, finalement une fois sur place le portail est à peine plus large que mon ensemble et j’ai pas la place de manœuvrer dans la cour de la cliente c’est uniquement de la terre humide avec un petit passage de roue ou la terre est bizarrement sèche à cet endroit de toute façon le reste de la cour est trop humide pour mon tire pal qui serait digne de participer à un concours de labour je renverse quelques palettes en les descendants du hayon car évidemment le sol est pas droit et de toute façon on a pas trop le choix car elles sont trop lourde et impossible de les bouger une fois la roue motrice du tire pal dans l’herbe ça nous donne l’occasion de refaire quelques palettes rapidement pour avoir la place de pouvoir reculer sur la route pour ressortir car devant moi j’ai une forêt avec pleins de feuilles au sol qui donne sur un château et dont je suis pas censé avoir accès de toute façon même en y ayant accès j’atterri en plein centre-ville ou il me serais impossible de passer vers 11h tout est fini je peux tenter de sortir de cet endroit ou j’aurais jamais pensé venir je tente non sans mal.

    Je tente de reculer sur la nationale en retrouvant ma trajectoire que j’avais pour rentrer finalement après bien 15 minutes de manœuvre foireuse et d’énervement j’abandonne et il me reste une seule solution manœuvrer dans la forêt qui est devant moi chose qui sera faite avec l’accord de monsieur le duc et là j’arrive facilement à me retourner après plusieurs manœuvres et quelques légers patinages car évidemment j’ai pas de poids sur l’essieu moteur du tracteur mais le principal est que je peux enfin tenter de sortir de là en marche avant et miracle ça passe tout seul et je peux enfin continuer ma tournée et rejoindre ma dernière livraison du jour à Servon.

    J’arrive après 45min de route chez truffaut à 12h10 par chance j’avais appelé pour prévenir de mon arriver et il reste un cariste pour me réceptionner ce qui me permet à 12h25 d’aller faire ma coupure dans la petite zone ou je suis pour ensuite reprendre la route pour Savigny le Temple ou j’ai ma ramasse du jour à effectuer.

    Je suis à Savigny à 13h50 pour un rdv à 14h30 je m’attends à un peu d’attente finalement j’ai rapidement et le chargement peut commencer pour finalement reprendre la route pour le dépôt à 15h20.

    A 16h50 je suis au dépôt et je peux déposer ma remorque pour qu’elle soit déchargé et il me reste plus qu’à trouver une place pour mon tracteur avant d’aller déposer mes papiers au bureau pour cette journée de galère.

  • Photos
  • tondeuse a gazon écologique
    je cherche toujours la déviation depuis 23 ans
  • Jeudi 17 Novembre 2022
  •  

    On est déjà jeudi et aujourd’hui le programme n’est pas super rempli mais pour une fois que je reste dans le 28 ça me permet d’être dans un coin que j’aime tout en me changeant de la RP et du Loiret ainsi que la Sologne, j’arrive à 7h au dépôt ou je me presse pas spécialement pour aller vérifier les papiers et accrocher ma remorque puisque mes premiers clients sont dans l’agglo chartraine, finalement je décolle tranquillement à 7h25 pour aller livrer chez Guerlain qui est à 5min du dépôt ça se passe pas trop mal une fois sur place et je repart rapidement à 7h55 pour une livraison à l’entrepôt Legendre la aussi c’est rapide et pas loin et je file rapidement à la Beauceronne ou la aussi tout va assez vite pour ensuite filer à Mainvilliers pour 4 palettes de peintures qui seront rapidement livrer et avec en prime une rocade pas trop encombré ce qui me permet de filer à Epernon pour 3 clients à 9h20.

    J’arrive chez mon premier client à 10h20 déchargement rapide en 15min ce qui me permet de filer à Gamm vert qui se trouve à 5min d’où je suis livraison rapide au hayon que le client penserai pas que j’arriverais à faire sans devoir rentrer dans la cour trop petite pour mon camion évidemment puis j’avais pas prévu de rentrer pour une malheureuse petite palette ce qui me permet à 11h d’aller chez sealed air qui est dans la rue d’à côté ou il faut que j’attende car ils ouvrent qu’à 14h et finalement vers 14h20 je retourne au poste de garde ou il faut encore attendre car les quais sont pris par d’autres camions ça me permet au moins de recroiser un ancien collègue de translam qui à lui aussi quitté l’aventure pour un autre transporteur officiant pour la même centrale à béton puis finalement vers 14h50 je peux enfin rentrer pour effectuer mon chargement pour partir du client à 15h15 pour rentrer au dépôt à 15h50 ou je décroche ma remorque avant d’aller déposer mes papiers au bureau et de rentrer à la maison en attendant demain pour de nouvelles aventures.

  • Photos
  • un peu large le combiné chef
    prêt pour le week-end
  • Vendredi 18 Novembre 2022
  •  

    On est vendredi et ça veut dire que le week-end n’est plus très loin en plus de pas avoir une tournée pas trop compliquée qui devrait être facilement faisable avec des clients auquel je suis habitué, pour ce faire je suis arrivé au dépôt à 6h25 ou je fais rapidement connaissance avec ma tournée du jour pour ensuite faire la connaissance de ma remorque du jour pour partir du dépôt à 6h50 pour Meung sur Loire ou j’ai 2 clients à livrer.

    J’arrive chez le premier à 8h10 ou j’ai 2 lots à livrer 1 ce matin et l’autre cet après-midi et évidemment les 2 lots sont séparé par 2 autres clients le premier lot est vidé sans soucis, vu que je trouvais ça débile de devoir revenir cet après-midi chez mon client et que ici ils sont pas chiants avec les horaires je vide les palettes pour mes clients suivant pour avoir accès à la marchandise pour ensuite remettre les palettes dans la remorque car les caristes n’ont pas le droit de toucher à la marchandise des autres clients, puis il me reste plus qu’à aller récupérer mes papiers au bureau à l’entrée pour repartir d’ici à 10h15 direction la base inter qui est à 10min d’où je suis là le déchargement de mes 3 palettes prend plus de temps que ce que j’avais prévu vu qu’en temps normal c’est assez rapide je me retrouve à partir à 11h10 pour Blois ou j’ai 2 lots à livrer chez le même client.

    J’arrive à 11h45 chez mon client j’avais espoir de me faire accepter finalement on est vendredi et c’est déjà trop tard faudra revenir lundi tampis j’aurais tenté me reste plus qu’à prévenir les bureaux puis reprendre la route pour remonter sur Orléans je décide de reprendre l’A10 c’est plus direct et surtout je sais que y’a une aire pas loin d’où je suis ou je peux couper et faire quelques petits achats pour ce midi pour repartir à 13h20 pour mon rechargement du jour.

    J’arrive à la chapelle saint Mesmin à 14h10 j’ai un peu d’attente pour pouvoir récupérer mes 2 vitrines frigo pour finalement repartir à 14h40 direction le dépôt ou j’arrive à 16h ou je peux rapidement mettre à quai ma remorque avant d’aller poser mon tracteur sur le parking pour déposer mes papiers au bureau et transférer quelques affaires dans la voiture.

    En vous souhaitant un bon week-end

  • Photos
  • ancienne usine Alpine de Thiron-Gardais
  • Lundi 21 Novembre 2022
  •  

    On est déjà lundi et j’ai pas vu le week-end passé au point que j’ai pas été foutu de finir l’écriture du CDB pas grave ça fera une seule publication pour les 2 semaines passées, ça m’empêche pas d’arriver à 7h30 au dépôt pour attaquer une nouvelle semaine avec mon fidèle destrier, je prends évidemment un peu de temps pour découvrir le programme du jour qui m’emmène une nouvelle fois à rester dans le 28 principalement dans l’agglo chartraine, une fois la vérif des papiers faite il est temps de découvrir ma remorque du jour et de l’atteler avant de prendre la route à 8h pour mon premier client à Barjouville.

    Je suis à Leclerc à 8h20 pour livrer ma première palette du jour j’ai un peu d’attente avant de pouvoir décharger vu que j’avais oublié à quel point la réception a été mal conçu quand le bâtiment a été construit et qu’en plus je suis pas directement aller à la bonne réception et y’a déjà un camion occupant mon quai de déchargement, heureusement que les réceptions se font face mais il est vrai que ça manque de place pour une semi surtout quand y’a déjà du monde sur place, une fois ma palette vidé à 9h je file chez Jardiland qui est juste en face là c’est plus rapide malgré un peu d’attente pour l’ouverture du portail en 20min l’affaire est plié et je file à Fontenay-sur-Eure pour ma prochaine livraison.

    Là le trajet est un peu plus long mais se fait sans encombre de toute façon la zone euroval n’est pas loin d’où je suis et en 20min mes palettes sont vidées et les papiers fait bon la manœuvre n’est pas simple car pas la place de faire demi-tour dans la cour ducoup faut que je fasse une marche arrière pour sortir de la sachant qu’un autre camion doit faire aussi marche arrière pour que je puisse reculer et sortir pour que lui puisse prendre ma place, manœuvre qui se fait sans trop de soucis avec le guidage d’un cariste pour faire la circulation pour une sortie sans encombre à 9h40 me permettant de reprendre la route pour Courville sur Eure ou j’ai 1 demi palette à livrer.

    Je suis à Couville à 10h en 15 min la livraison est faite sans encombre et je file à la Bazoche-Gouet pour ma dernière livraison ou j’arrive à 11h20 là je perds un peu de temps à manœuvrer ne connaissant pas ce client ce qui me fait repartir à 11h45 délester de ma dernière palette et me permet d’entamer ma remontée tranquillement au dépôt ou je décide de faire un stop à Brou pour faire ma coupure vers 12h10 et une arrivée au dépôt à 14h15 ou je peux déposer ma remorque à quai et mes papiers au bureau avant de reprendre la route pour un retour à la maison en attendant demain pour de nouvelles aventures.

  • Photos
  • ça fait bizarre de voir ce chemin sans végétation
    chargement en cours
    à quai chez norauto
  • Mardi 22 Novembre 2022
  •  

    Il est temps d’attaquer cette nouvelle journée malgré un réveil un peu difficile ce qui me permet tout de même d’arriver à 6h45 au dépôt ou je peux approfondir le programme du jour avant d’aller atteler ma remoque du jour avant de prendre la route à 7h05 pour mon premier client à Saran.

    Je suis à Saran à 8h35 après un petit passage au poste de garde pour connaitre mon bâtiment de déchargement j’ai rapidement mon quai et le déchargement se fait dans la foulée de ma mise à quai et il est très rapide et c’est appréciable de pas attendre 3h pour pas grand-chose pour repartir à 8h50 pour mon prochain client à Ormes non loin d’où je suis ou j’arrive à 9h10 et la aussi c’est du rapide puisque qu’en 10 minutes je suis débarrassé de mes 3 palettes et les papiers sont fait ce qui me permet de repartir pour Boigny-sur-Bionne ou j’ai aussi 3 palettes à livrer.

    Je suis à 9h55 chez mon client après avoir perdu un peu de temps à le trouver puisque que l’adresse renseigné était pas exactement la même le principal reste que je l’ai trouvé je perds une bonne demi-heure au poste de garde suite à un problème informatique puis je peux aller me mettre à quai pour que l’on puisse me décharger mes 3 palettes avant de repartir à 11h pour une nouvelle livraison à Semoy.

    Je suis chez le client à 11h20 la pas de soucis avec l’informatique j’ai simplement un petit enregistrement au poste de garde et je file aux quais pour déchargé mes 7 palettes ce qui sera fait rapidement après ma mise à quai et me permettant de repartir à 11h45 pour ma dernière livraison du jour à Tavers ou j’arrive à 12h45 je sais que mon client ouvre pas avant 14h et vu que j’ai ma coupure à faire ça m’arrange comme ça j’ai le temps de manger et de prendre un peu de temps pour trainer sur internet et pas faire une reprise trop rapide ce qui me fera partir de bricomarché à 14h20 ou la aussi le déchargement de ma palette a pas pris longtemps et me permet de filer rapidement à Norauto qui est à 20 min d’où je suis.

    Après un peu d’attente sur le parking à 15h je peux me mettre à quai en attendant le début de mon chargement qui commencera aux alentours de 15h30 pour se finir à 17h05 ou il me reste plus qu’à avancer le camion pour aller récupérer les papiers et partir à 17h20 pour reprendre la route pour le dépôt ou j’arrive à 18h45, je dépose rapidement ma remorque à quai avant d’aller au bureau déposer les papiers puis reprendre la route pour rentrer à la maison en attendant demain pour de nouvelles aventures.

  • Photos
  • en place à Olivet
    j'adore la zone d'Ingré
  • Mercredi 23 Novembre 2022
  •  

    On est déjà mercredi et une nouvelle journée m’attend le programme n’est pas compliqué et je ne devrais pas finir tard aujourd’hui et vu que j’ai un petit programme mon départ ne se fait pas de bonne heure ce qui fait que j’arrive à 7h40 vérif rapide des papiers et il temps de rejoindre mon camion pour atteler ma remorque du jour avant de décoller de Chartres à 8h pour Olivet ou j’ai 4 palettes à livrer.

    Je suis à 9h20 à l’animalerie le déchargement ne se fait pas trop mal et à 9h50 tout est bon et je peux filer faire ma dernière livraison à Ingré ou j’arrive à 10h la le déchargement est efficace puisque j’ai seulement 1 demi-palette ce qui me permet de repartir au bout de 10min pour aller faire ma ramasse du jour à Poupry.

    Je suis à la Stef à 10h40 ayant rdv à 14h je ne m’attends pas à charger tout de suite finalement j’ai rapidement mon quai et après une bonne demi-heure d’attente le chargement débute pour finalement repartir les papiers fait à 12h40 pour rentrer au dépôt.

    Je décide de pas faire ma coupure sur le parking au milieu des frigos mais de trouver une place sur le bord de la route ce qui sera effectivement arrivé et me fait arriver au dépôt à 14h35 ou je peux mettre ma remorque à quai et déposer les papiers au bureau avant de rentrer à la maison et en attendant demain pour de nouvelles aventures.

  • Photos
  • c'est l'heure de la grève et je le trouve timide ce feu de palettes
    en place à Norauto avec Ludo
  • Jeudi 24 Novembre 2022
  •  

    Bon il se fait déjà temps d’attaquer cette nouvelle journée qui va me promener une nouvelle fois en Sologne et à travers la région orléanaise avec un programme pas mauvais malgré que j’aie une bonne motivation ce matin j’arrive qu’à 7h au dépôt ou je peux faire un peu plus connaissance avec mon programme du jour et ma remorque avant de décoller pour Vendôme à 7h25 ou j’ai 2 clients qui m’attendent.

    A 8h55 je suis à Bricomarché et c’est à ce moment que je vois que j’ai bien fait d’arriver à l’heure à laquelle j’étais censé partir car ici la réception ouvre qu’à 9h en même temps que le magasin et j’ai déjà 2 autres camions qui sont arrivés avant moi je perds un peu de temps au déchargement car le collègue étant arrivé avant moi est vider en premier vu que les sapins sont très attendus puis vu que j’ai commencé à causer avec le chauffeur de Geodis pour mon prochain client histoire de savoir dans quoi je m’embarque il me rassure rapidement et m’aide même un peu au niveau de l’itinéraire ce qui fait que je repart qu’à 9h25 pour mon second client.

    Je suis à 9h45 chez Gamm Vert après m’être un peu perdu dans Vendôme pour arriver à retrouver la bonne route je pensais pas devoir sortir finalement si et évidemment il a pas voulu fonctionner comme convenu en plus de la clé manquante donc improvisation avec un stylo et impossible le faire monter une fois déplié j’abandonne rapidement en voyant qu’il voulait rien et je réussis à me faire vider ma palette au fen avant de repartir à 10h05 pour Ormes ou j’ai 8 palettes à vider j’ai rdv à 10h40 je sais parfaitement que je serais pas à l’heure chez le client mais normalement ça devrait passer.

    Je suis à 11h25 chez ID Logistics et en allant au bureau on m’annonce que y’aura un peu d’attente car les quais sont pris et vu que j’ai l’air d’être très apprécié pour le peu que je viens ici ça doit pas aider finalement vers midi j’ai mon quai s’en suit une bonne heure avant de récupérer les papiers puis je retourne au parking pour faire ma coupure ne sachant pas si le peu d’heure restant suffira pour rejoindre l’aire d’autoroute la plus proche, ce qui fait que je repart à 13h50 pour aller recharger à Norauto.

    Je suis à Norauto à 14h15 je m’attends à de l’attente pour pas changer et c’est le cas, je vais prendre mon mal en patience en attendant que le bip sonne, une fois les papiers emmenés au bureau pour prévenir de mon arrivée c’est l’occasion de taper la causette autour d’un café avec Ludo que j’avais croisé rapidement mardi chauffeur dépendant de la même agence que moi mais qui habite Toulouse dans le même temps mon chargement débute rapidement et celui de Ludo se finit et il me reste plus qu’à attendre la fin du miens qui se fera à 15h45 pour ensuite aller récupérer les papiers au bureau et reprendre la route pour ramener l’ensemble à Chartres.

    Je suis au dépôt à 17h20 je galère pour me mettre à quai car faut que je mette à un quai qui normalement est destiné aux porteurs et évidemment y’a un des 2 porteurs frigo qui est attelé et le second châssis m’empêche de manœuvrer et comme je le voudrais, évidemment le collègue qui fais le relais est pas motivé à bouger son ensemble tant qu’il a pas eu ses papiers et finalement vers 17h35 le premier porteur s’en va et je peux me mettre à quai rapidement pour décrocher ma remorque tout en ayant profité de l’attente pour déposer mes papiers au bureau pour qu’il ne me reste plus qu’à faire un peu de rangement en cabine avant de retrouver ma bavaroise pour me ramener à la maison en attendant demain pour de nouvelles aventures.

  • Photos
  • bienvenue à Moisy
    fin de chantier de Betterave
    paré pour le week-end
  • Vendredi 25 Novembre 2022
  •  

    Il est temps d’attaquer ce dernier jour de la semaine qui sent bon le week-end et ce matin pour changer mon départ est prévu à 6h il s’avère que j’arrive à 6h15 après avoir été retenu trop longtemps par mon lit ce salop n’est plus habitué à me voir partir aussi tôt ayant connaissance de mes tournées la veille ça ne m’inquiète pas vu que j’ai un programme pas trop mauvais même en partant plus tard j’aurais réussi à assurer mes livraisons dans la matinée, après fait la vérif habituelle des papiers il est temps d’aller faire la connaissance de ma remorque du jour avant de prendre la route à 6h40 pour 3 clients dans l’agglo Blaisoise.

    Pour gagner un peu de temps je décide de prendre le bout d’autoroute entre Chartres et Thivars car même si on est pas censé par là je compte pas le nombre de fois où je suis passé la en camion ni le nombre de camion passé en 20 ans de résidence dans le village via la N10 car même si le gain est pas énorme environ 10min sur le trajet total en respectant la limitation à 80 et les passages à 50 dans les villages de la N10 et de la D924 de toute façon j’ai pas spécialement le besoin de me presser donc autant prendre le temps et conserver le peu de points restant sur mon permis puis après avoir passé Châteaudun le brouillard à décider de faire son apparition par endroit et il est bien épais ce matin donc raison de plus pour me préserver d’un talus sauvage faisant son apparition ou d’un virage pris trop rapidement.

    Finalement j’arrive à 8h30 à Fossé chez mon premier client le déchargement est rapide et à 8h55 je peux filer chez le prochain à 10min d’où je suis là aussi déchargement assez rapide malgré que la cour soit toujours autant un champ de mines pouvant faire de la concurrence à des piscines municipales quand il pleut et un bon lavage des pieds pour celui qui ne fait pas gaffe ou il pose ses pieds, je repart à 9h20 pour mon 3ème client à Saint-Gervais-la-Forêt ou j’ai 1 Rolls de fleurs à livrer.

    Je suis à 9h25 chez Truffaut la aussi déchargement rapide les papiers sont un peu plus longs à arriver car j’avais pas fait gaffe ou se trouvait le bureau de la réception en arrivant bon c’est pas non plus ça qui va faire foirer ma tournée ce qui me fait repartir à 9h45 pour ma dernière livraison à Mer, ou j’arrive après une bonne demi-heure de route ça faisait un moment que j’étais pas venu ici ça m’empêche pas de me mettre rapidement à quai et au cariste de commencer le déchargement du camion et de faire les papiers pour repartir d’ici à 10h35 direction ma ramasse du jour à Poupry.

    A 11h40 je suis devant chez Mutual Logistics vu que sur le papier mon rdv n’est qu’à 13h et que je suis casi sur que mon rdv est à 14 voir 15h autant ne pas se presser d’autant qu’il ne me reste pas beaucoup d’heures et que j’ai clairement pas de quoi entamer une présentation au bureau pour un possible chargement donc je décide de faire une petite sieste avant de me décider à me réveiller et sortir ma carcasse de la couchette pour bouger le camion de son emplacement de parking juste devant mutual ce qui fait que je ne rentre qu’à 13h10 au bureau et effectivement mon rdv était à 14h je m’attends à devoir attendre pour charger et finalement ce sera pas le cas et c’est pas plus mal comme cela d’autant que j’ai 2 références de chargement qui sont pas prévu pour mon camion vers 14h mon chargement est fini et j’arrive à joindre Dorian au bureau pour en savoir un peu plus sur cette histoire et finalement je retourne au bureau reprendre 1 lot pour Le Rheu vu que l’autre est parti hier faut juste que je change de quai, ce que je fais évidemment et à 15h après un peu d’attente sur le quai mon second chargement est fini et je refile au bureau faire les papiers avant de prendre la route à 15h10 pour le dépôt.

    Je suis au dépôt à 16h10 avec une rocade pas encore trop chargée à cette heure, je mets rapidement la remorque à quai avant de la décrocher et il me reste plus qu’à emmener mon tracteur sur le parking pour tenter de lui trouver une place pour le week-end avant de vider quelques affaires se trouvant dedans et de bien causer avec plusieurs collègues en attendant Lundi pour de nouvelles aventures ainsi qu'en vous souhaitant un bon week-end

  • Photos
  • la tangentielle bien vide
    A71 liner
  • Lundi 28 Novembre 2022
  •  

    Le week-end est passé trop vite encore une fois mais ça commence à devenir une habitude au point où j’ai toujours autant de mal à sortir du lit et que je suis beaucoup trop en retard sur ce que j’avais prévu mais ça je m’en prends qu’à moi faut que j’arrête de me coucher trop tard ce qui me fait arriver au dépôt à 7h20 pour un départ initialement prévu à 7h d’autant qu’en général c’est mon heure d’arrivée je prends quand même le temps de transvaser quelques affaires dans le tracteur et de vérifier mes papiers avant d’aller atteler ma remorque qui n’est pas celle annoncé suite à une erreur de frappe de la personne faisant l’attribution et chargement des remorques le matin le principal étant d’avoir réussi à trouver la bonne remorque après vérification de son chargement histoire de pas faire trop de connerie, n’ayant pas connaissance de tous mes clients du jour je décide de mettre la remorque à quai pour y charger un tire pal qui risque de m’être utile pour mes livraisons puis à 8h c’est l’heure du grand départ pour mon premier à Ormes.

    Malgré mon départ tardif la rocade de Chartres est pas encore trop encombré et ça me permet de rejoindre rapide la 154 puis l’A10 avant d’arriver vers 9h20 devant chez le client fin à l’adresse indiqué ne voyant rien affichant son nom et ne le connaissant pas vu que j’ai un numéro autant appeler pour me renseigner et finalement je suis bien au bon endroit mais c’est un petite zone regroupant plusieurs sociétés et y’a personne pour le moment le client sera qu’en fin de matinée ça m’arrange pas des masses mais tampis je rebougerais ses palettes chez le prochain à Saint Jean de la Ruelle ou j’arrive à 9h40 s’en suit une bonne séance manutention de palette et c’est là que je suis content d’avoir pris le temps de prendre un tire pal ce matin pour avoir accès à mes prochains clients et réorganiser le chargement je quitte mon client à 10h10 pour aller chez le prochain qui est pas loin du tout.

    Je suis chez mon prochain client dans la foulée de mon trajet j’attends un peu pour me mettre à quai car les 2 quais de réception sont pris puis dès que le premier se libère j’entame la mise à quai quand une fois à quai je reçois un appel de mon client pour me prévenir qu’il sera là d’ici 20min nickel je fais ce client la et je file chez lui, vu que j’ai qu’une palette je pars rapidement de Mediapost à 10h25 pour revenir à Ormes ou j’arrive à 10h50 le client est là c’est parfait on vide rapidement les 5 palettes sur son quai et on cause un peu puis à 11h10 je reprends la route pour St-Cyr-en-Val ou j’ai 3 palettes à livrer.

    Je suis chez mon client à 11h35 j’ai un peu d’attente que le cariste arrive puis je peux commencer le vidage de mes palettes et à 11h50 tout est validé et je peux reprendre la route pour mon rechargement du jour qui sera Norauto, en arrivant au péage d’Olivet je sais pas comment j’ai fait mon compte mais j’ai pris la mauvaise direction et pensant pouvoir faire demi-tour rapidement c’est pas le cas bon pas grave y’a une aire pour manger à 20km de la puis on fera demi-tour à la prochaine sortie à 10km de mon point de coupure pour reprendre cette fois-ci la bonne direction je mets ça sur le compte de ma débilité profonde et du fait que je devais pas encore être très bien réveiller ce qui est très probablement le cas puis à 14h10 je suis sur le parking de Norauto ou il me reste plus qu’à aller au poste de garde faire mon enregistrement d’où je repars évidemment avec un bip en attente de pouvoir rentrer me mettre à quai pour charger.

    Finalement à 14h50 le bip sonne et je peux aller me mettre à quai en attendant mon chargement une fois à quai et les papiers déposer au bureau c’est l’occasion de recroiser un collègue du Mans qui est en cours de chargement quand vers 15h30 mon chargement mon chargement commence et c’est aussi le départ du collègue qui peut entamer sa descente jusqu’à Bram pour moi s’en suit quelques changements de quai du à des soucis d’étanchéité du bâtiment ma cariste ne voulant pas prendre de risque pour finalement voir que le chargement est fini à 16h25 j’avoue ne pas avoir entendu la remontée du quai heureusement que je suis allé voir comment que cela se passait en l’absence de secousse en cabine, ce qui me permet de filer au bureau aller récupérer puis à 16h45 je quitte Norauto pour rentrer au dépôt.

    A 18h15 je suis de retour à Chartres ou Jorge m’indique mon quai de dépose de la remorque aujourd’hui ce sera le 8 c’est pas celui que je préfère car j’ai toujours peur d’abimer la remorque en la tapant contre la benne qui est juste à coté mais pour le moment le peu de mise à quai effectué à cette porte ne m’ont pas permis de retrouver mes vieux démons de casseurs de camions et c’est pas plus mal comme ça, une fois la remorque à quai s’ensuit un dételage dans les règles de l’art puis un peu de rangement en cabine avant d’aller tranquillement au bureau déposer les papiers puis de reprendre la route avec ma bavaroise pour la maison en attendant demain pour de nouvelles aventures.

  • Photos
  • vive les bouchons
    le 91 dans toute sa splendeur
    séance débâchage
    atterissage en cours
    il a bien grandit pépé Noël
  • Mardi 29 Novembre 2022
  •  

    On est déjà mardi et il est temps d’attaquer cette nouvelle journée qui me mène une nouvelle fois en RP fin plus précisément dans le 91, j’arrive au dépôt à 6h35 ou je peux faire plus ample connaissance avec ma tournée du jour avant d’aller à la rencontre de ma remorque du jour et de lui coller un tire-pal dedans c’est toujours utile ces petites bêtes puis vu qu’elle est à quai autant en profiter ce qui me permet de prendre la route à 7h pour mon premier client aux Ulis.

    L’A11 se passe bien jusqu’à l’arrivée à la hauteur de la N118 ou là on est quasiment arrêté je prends mon mal en patience avant d’arriver chez Point P à 8h ou quand j’arrive on m’annonce que je vais devoir car y’a déjà 1 camion devant moi qui se prépare à vider ça aura au moins le mérite de me permettre d’écouter ce qui passe sur rire et chansons tout en consultant mes réseaux sociaux avant de pouvoir me mettre en place pour décharger vers 8h50 ou je peux commencer le débâchage de la remorque des 2 cotés croyant que les palettes étaient plus longue que ce qu’elles sont réellement maintenant que le premier coté est fait autant faire le second puis il me reste plus qu’à attendre le déchargement et la récupération des papiers avant de pouvoir repartir pour Morangis à 9h15 ou j’ai 2 clients à livrer.

    A 9h40 je suis chez edipost s’en suit une mise à quai par manque de place et des travaux dans la rue m’empêchant de manœuvrer comme je le voudrais ce qui me permet d’improviser une contre-main pas trop mauvaise mais une trajectoire un peu foireuse ou après plusieurs manœuvres j’arrive à rattraper mon quai ou là encore j’ai de l’attente car je dois livrer 5 palettes de journaux qui ont été à peine filmé et ont pris l’eau et mon client attend réponse du sien pour savoir si il garde les palettes ou les refuse finalement mes palettes sont acceptés avec une grosse réserve moi ça m’arrange car je me voyais pas repartir avec les palettes, ce qui me permet de reprendre la route à 10h20 après une sortie un peu galère dû aux travaux et des barrières à bouger pour réussir à faire passer la remorque.

    Après 5 petites minutes de route je suis chez ladurée là je galère un peu à trouver la réception car rien d’indiquer mais j’arrive à la trouver plutôt facilement avec en plus de la place pour faire mes manœuvres donc c’est merveilleux la suite l’est moins puisque lors du déchargement le cariste repère un sac de farine percée dans ce cas c’est refus de la palette en question ça m’arrange pas mais on va faire avec car les 3 autres palettes sont bonnes et gardé par le client une fois parti du quai je prends un peu de temps pour sangler et rebouger la palette avant de filer faire ma dernière livraison chez Samada à Wissous qui se trouve à 10min d’où je suis, ce qui me fais partir de Morangis à 11h20.

    Evidemment en arrivant après enregistrement à la borne j’ai un peu d’attente pour avoir un quai c’est l’occasion de causer un peu avec un chauffeur de chez Legendre ce qui me permet de passer le temps avant d’aller me mettre à quai vers 12h avant d’attendre 12h35 la fin de mon déchargement vu qu’il ne me reste que 10 minutes à rouler pas la peine de reprendre la route je file sur le parking d’attente une fois les papiers récupérer, ce qui me fait reprendre la route à 13h35 pour aller faire ma première ramasse au Perray en yvelines.

    Je m’attendais à plus de circulation mais finalement j’arrive à bien sortir de Wissous et rejoindre l’autoroute puis la N10 pour arriver chez Schuco à 14h30 ou je commence rapidement le chargement de mes 15 palettes avant d’aller récupérer mes papiers au bâtiment de l’autre coté de la route pour repartir à 15h15 pour ma seconde ramasse à Rambouillet, le client est dans la zone industrielle et je dois admettre que sa fait trop longtemps que je suis pas venu par ici pour me souvenir par ou on passe pour y accéder ce qui donne grâce à mon ami google une belle perte dans les résidences Rambolitaine ou finalement j’arrive à rejoindre mon client à 15h50 s’en suit une petite attente car le quai est occupé puis le chargement de mes 12 palettes commence pour repartir à 16h40 les papiers fait pour retourner au dépôt.

    Je suis au dépôt à 17h15 je mets rapidement la remorque à quai avant d’aller déposer les papiers au bureau s’en suit une petite attente que le lot de 12 palettes soit vidé pour récupérer les sangles mises en amont du chargement avant de dételer ma remorque du jour et de trouver une place pour mon tracteur avant de reprendre la route pour la maison en attendant demain pour de nouvelles aventures.

  • Photos
  • en attente de déchargement à chilly
    future ligne de tramway ?
    n104 je t'aime pas
    dernière photo avec ma bavaroise
  • Mercredi 30 Novembre 2022
  •  

    On est déjà mercredi et aujourd’hui est un jour spécial pour moi mais j’en reparlerais en fin de journée et pour une fois j’arrive à arriver de bonne heure au dépôt soit à 5h45 ou je croise Hicham qui me prévient qu’il n’a pas reçu le retour palette escompté pour mon second tour, ce qui ensuite me permet de faire un peu plus connaissance avec ma petite tournée qui m’emmène une nouvelle fois en région parisienne avec seulement une livraison mais pour une fois la remorque est complète, après la vérification des papiers s’en suit l’attelage de ma remorque rapatriée directement depuis l’expéditeur puis à 6h10 c’est l’heure du départ pour livrer mon complet à Chilly Mazarin.

    Au vu de l’heure pas trop tardive je m’attendais à ce que ce soit un peu la merde à la sortie de l’A10 et finalement c’est pas le cas et ça m’arrange car ça me permet d’arriver plus tôt chez Diapar soit à 7h10 ça faisait longtemps que j’étais pas venu ici et je dois dire que ça ne m’avait pas manqué en arrivant j’ai le droit à une grosse file d’attente pour pas changer et à l’heure où j’écris ces lignes il est 7h55 et je suis toujours en train d’attendre dans la file pour pouvoir vider ma remorque

    Finalement après beaucoup trop d’heures d’attente je peux me mettre à quai vers 11h10 et commencer le déchargement ce qui m’emmène à décharger ma remorque et attendre un peu les papiers pour ENFIN partir à 12h25 pour reprendre la route pour Coubert dans la foulée on m’annule le second tour qui était prévu et j’échoue à 12h45 au total de Villabé pour terminer ma coupure ce qui me permet de repartir à 13h30 pour Coubert ou j’arrive à 14h05 s’en suit une légère attente pour me mettre à quai et je peux faire mon échange de remorque comme prévu avant d’aller au bureau voir si il y a autre chose à récupérer et finalement ce sera Cédric et 1 autre collègue qui se chargeront de la ramasse en elle-même puisque j’étais censé venir ce matin faire récupérer la remorque en question qui est chargé de 20 palettes qui auraient été refusé par un client la veille de ce que j’ai compris après quelques échanges avec les collègues sur place pour l’organisation car personne ne comprenait plus grand-chose au rôle de chacun du fait de mon arrivée trop tardive je reprends la route à 14h50 pour Chartres et ramener l’ensemble au dépôt.

    J’arrive à 16h20 au dépôt ou je pose rapidement ma remorque à quai et trouve facilement une place pour le tracteur avant d’aller au bureau déposer les papiers et ou ensuite je file récupérer la voiture pour vider le camion de tout mon bordel organisé accumulé pendant les 6 mois passés ici car oui aujourd’hui était mon dernier jour de travail suite à une fin de contrat que j’ai décidé de ne pas renouveler malgré la proposition du CDI.

    Je voudrais simplement remercier mes collègues tant sur la route que dans les bureaux pour m’avoir permis de faire mes armes en semi vu que je suis arrivé quasiment sans expérience dans ce type de véhicules et je ne regrette pas mon passage dans la société qui m’a permis d’obtenir et d’améliorer mon expérience, il est maintenant tant de laisser place à une nouvelle aventure qui débutera ce Lundi et dont j’ignore si ce CDB continuera pendant ma formation mais je devrais arriver à trouver du contenu pour l’alimenter.

    En vous souhaitant un bon week-end.