Volvo FH phase 1, 52 nouvelles photos

Petite reprise des mises à jour après quelques déboires informatiques sur FDR. Et oui, on a pas tous réussi comme Mark Zukerberg ! Alors on fait comme on peut avec du scotch et des agrafes et beaucoup de patience pour tout réparer. Donc, pour aujourd’hui 52 photos de Volvo FH 1ere série, selon moi, les plus stylés de la série FH et c’est ici pour ne rien rater : https://www.fierdetreroutier.fr/piwigo/index.php?/recent_cats
Merci aux patients contributeurs : Uwe, Carlos Mateus, Mich07, Vict Or, Remy Dodovelo, Samu88, Renaud71, Francisco, Georges Saulce

La spaghetti week avec Samu88

Il est jeune beau cadre dynamique ! Routier de l’extrème à Paris XVIII, il nous invite à bord de son magnifique Volvo sous les palmiers ! Un caca sur la croisette, une douche avec des mousquetaires, ce garçon aurait fait un malheur à Koh Lanta et c’est en ligne ici, ciao tutti : https://www.fierdetreroutier.fr/piwigo/index.php?/category/au-fil-des-semaines

La semaine de Ju du 19

Quand on aime, on ne compte pas ! Encore une semaine au nord du 45e parallèle avec Ju du 19. Une grosse frayeur sur l’A10, de la pluie à gogo et du tetris bien sûr ! Si certains s’ennuient, c’est pas le cas de Ju du 19 et c’est en ligne ici : https://www.fierdetreroutier.fr/piwigo/index.php?/category/ju-du-19

Carnet de bord 2024 – Phil26 – Semaine 20

Une semaine à courrir après la pendule, et toujours plus de trafic tout le temps partout. C’est quoi le souci ??? Phares et essuie glaces sont largement amortis sur mon bon vieux FH. Une semaine classique de légumier Rhonalpinocatalan, c’est rengaine c’est vrai, bien qu’il y ait toujours une merdouille pour donner du piment ! C’est en ligne ici folks : https://www.fierdetreroutier.com/carnet/index.php?id_chauffeur=17

Carnet de bord 2024 – Pierre70 – Semaine 20

Une semaine comme on les aime et attention, une semaine de 5 jours ! C’est tellement rare que celà mérite d’être souligné. On visite la région toulousaine en Scania et même en Sprinter ! Des livraisons sous la pluie, normal on est en 2024 et c’est dispo ici : https://www.fierdetreroutier.com/carnet/index.php?id_chauffeur=20

Carnet de bord 2024 – Baloo – Semaine 2

Après 5 jours de repos, le chauffeur et le Ford ont redemarré du premier coup.  Un peu de chantier, de la logistique, de bonnes rencontres qui font au final une semaine tranquille qui est à lire tranquillos ici : https://www.fierdetreroutier.com/carnet/index.php?id_chauffeur=51

BMC – 50 nouvelles photos

Chauffeur et camion forment un vrai couple, souvent pour le meilleur et parfois le pire. Parfois, comme dans un vrai couple, on ne fait plus attention l’un à l’autre. Alors pour mieux se rendre compte à quel point vous avez un beau camion, jetez un oeil à cette mise à jour BMC : https://www.fierdetreroutier.fr/piwigo/index.php?/category/bmc Merci aux spotteurs qui ne reculent devant rien : Dominique Pouly, Jremy Bavoix, Tophe69, Stephane Barbotin, Sercan gavaz, Yvan Rey

Les transports Gamba-Rota

75 photos : https://www.fierdetreroutier.fr/piwigo/index.php?/category/gamba-rota
Tout le monde connait les camion verts de Gamba-Rota. Il faut remonter en 1938 pour que Baptiste Gamba, vivant dans l’Yonne à Courroy, s’achète deux cabannes dans la forêt de Joigny pour y réaliser du bucheronnage. Les hivers sont rudes et les conditions de travail des plus précaires. Un malheur n’arrivant jamais seul, ils se retrouvent dans les mêmes conditions de pauvreté dans la forêt de Montmartin dans l’Aube. De jour et parfois de nuit ils s’échinnent à couper du bois. Le hasard de la vie, fait que le marchand de bois, installe la famille Rota aux côté des Gamba. Et les premiers couples se forment.
Le bois coupé, il faut aussi parfois le livrer, à l’aide de boeuf, ils effectuent leur livraisons jusqu’en 1948, les transports Gamba et fils sont nés…
Dès 1947, les deux familles venues d’Italie s’installent dans une maison commune à Vandeuvre. Les années passant, ils se sont spécialisés dans tous les domaines du transport et alliant leurs compétances et force de travail. GAMBA ET ROTA rejoint le groupement ASTRE en 1993 fraichement crée. En 2008 ils obtiennent les palmes du transport. Les générations de Gamba se suivent aux commandes de l’entreprise qui se tourne rapidement vers des solutions logistiques pour les clients les plus exigeants comme les expéditeurs de Champagne, robotisation, préparation de commandes internet ou même température et hygrométrie sont contrôlées, ils sont à la pointe et on mesure bien le chemin parcouru depuis les cabannes en forêt.