Carnet de bord de Octobre 2020 Partager sur Facebook
  • Photos
  • le gars a d├╗ bien avoir les boules
  • Lundi 12 Octobre 2020
  •  

    Les bâches Laily sont à 4km100 de mon parking, l'eau est à peine tiède dans la culasse qu'il faut déjà couper le moteur. On charge une couverture vite fait.

    A 9h et quelques je suis à Seppois. Gino le régionaliste de chez ATS finit de charger une tournée locale. Il roule toujours avec mon Panzer qui finit sa carrière tranquillement. Je dois reconnaître que je n'ai pas de regrets de ne plus rouler avec ce truc, encore que s'il fallait je le ferais etpicétou...

    C'est l'anniversaire de Jean-Pierre, il a apporté les croissants, il paye son café, après ça je vais charger. Chargement tranquille tout passe au sol, la tournée est chamboulée par rapport à ce que j'avais prévu, du coup je ne suis plus pressé.

    A midi moins le quart je suis à Audincourt, je passe manger chez ma chérie, léger, j'ai encore le croissant sur l'estomac.

    De là je vais à Devecey pour faire les pleins et redonner les papiers, vendredi j'avais tiré tout droit. Ensuite je vais laver chez Jeantet, mon pauvre camion me fait honte, un bon coup de savon et de balai, c'est pas du luxe. En plus ici il ne pleut pas, je vais peut-être pouvoir le garder propre un moment.

    Il est déjà 2h et demi quand je m'en vais enfin. Je descends peinard par la 83. Bien sûr je passe Lyon à la mauvaise heure, pas grave, cool zen, je fais le grand tour, sans doubler personne. Un exploit de zénitude, je vieillis voilà tout.

    Je finis la journée à La Tour d'Albon, il reste plein de place.