Carnet de bord de Octobre 2020 Partager sur Facebook
  • Photos
  • stationnement bien meilleur
    comme neuve
  • Mercredi 14 Octobre 2020
  •  

    A 8h moins le quart Jimmy mon assistance petit camion m'appelle, il a trouvé une super place de stationnement dans Estézargues, j'en suis pas loin, dans les cinq minutes je le rejoins. Le bled est interdit aux plus de 10m, j'avoue que je m'inquiétais un peu. Pendant qu'on transvase le client s'arrête vers nous, il emmène sa gamine au collège ; allez mon bon, allez. La maison est à peine à 1km, je prends l'escalier sur les fourches. C'est pas tant le problème de l'escalier, c'est surtout la palette de margelles qu'on évite de dépoter. On y va. Le client est revenu du collège. Il a une caravane en plein dans le passage, pas grave il la déplace. J'avais jamais vu ça, faut dire que j'y connais absolument rien en caravanes, un moteur électrique fait tourner un galet sur chaque roue et à l'aide d'une télécommande le gars déplace la machine, à petite vitesse bien sûr m'enfin ça marche vachement bien ce truc. Une fois que la place est faite je pose l'escalier puis je vide le plateau de Jimmy. C'est là qu'il a une idée de génie, pas la peine que j'aille à Nîmes en camion, on transvase ici et on laisse le camion là. Nîmes c'est pas loin mais il a raison, on fait ça. On transvase et il sangle le chargement pendant que je referme la bâche. Super plan !

    A 10h je sonne chez le client de Nîmes, personne ! J'appelle, il me dit qu'il est à Martigues, que je m'étais annoncé pour la fin de mtinée. Notre super plan tombe à l'eau. En fait on s'est mal compris, je me suis bien annoncé fin de matinée mais il m'a dit que sa femme ne bougeait pas de la maison. Bon pas trop grave, il m'ouvre la grille de la résidence à distance et on peut vider. Ensuite mon assistant me ramène au camion. Il est content, il a du boulot derrière.

    J'ai le temps de me faire une piscine à Castillon du Gard avant midi. La cliente me demande de déplacer une palette de chépaquoi, en fait faut la déposer chez le voisin. Ce sont des panneaux debout, faudrait pas que ça se casse la gueule, sinon c'est kikipaye ?

    Après ça je retourne à Nîmes, en camion cette fois. Là je sais où je vais, j'avais repéré un carrefour, je me gare et je finis à pied. C'est bon la marche pour ce que j'ai. Le client est rentré, je refais le contrôle devant lui, il signe les papiers et je me sauve.

    Depuis Castillon et donc Remoulins je suis resté sur la nationale, elle est interdite depuis 25 ans mais pas pour moi, c'est con de faire des détours pour payer. Je refais le même chemin dans l'autre sens. Je prends le temps de manger un bout, le croissant de ce matin est digéré depuis longtemps.

    Dernière piscine de la semaine à Althen des Paluds, je devais être garé à 1km de la maison mais en y allant tranquille en surveillant maps je me retrouve sur un terrain à moitié abandonné à 150m du client, nickel. Livraison fastoche, rien à dire.

    Je me signale à Laurence, elle m'envoie recharger à Loriol demain matin. Je finis donc la journée au Disque Bleu, ce soir c'est couscous, miam miam, bien bien, bon bon.