Carnet de bord de Aout 2020 Partager sur Facebook
  • Photos
  • carrière à Piolenc
    Avignon
    on brasse du fût dans le bled
    autant prendre du bon temps
    Luberon
  • Mercredi 26 Aout 2020
  •  

    Une bien bonne rue que m’avait conseillé un notable drômois d’enfance, à 2 pas de la rocade de Montélimar. Je mets en route à 7h40 pour rouler 5 minutes jusque l’usine de nougat. C’est déjà ouvert, j’en repars à 8h, délesté du carton ramassé initialement par le toujours même notable.

    En 2) c’est Piolenc, je garde la natio du coup. Erreur, après coup de fil, il faut arriver par la sortie Orange centre, c’est à une carrière. Pas grave, à 9h j’y suis. je vide un portail, ramassé aussi par le même protagoniste. ça remue un peu la poussière par ici, mais peu importe ça ne traine guère non plus. 

    Le 3) c’est Monteux. Je connais, c'est un fournisseur de PSA en réservoirs. J’y allais de temps en temps. Je fais un stop pain à la bonne boulange Escoffier qui jouxte un Lidl peu après la sortie Avignon nord vers Carpentras. C’est bien de pouvoir profiter un peu de l’expérience du passé. Chez le fabriquant, je m’adresse aujourd’hui de l’autre côté, je vide pourtant des emballages, mais en carton. 

    J’ai la joie de devoir traverser Avignon pour la suite qui est près de Remoulins. Là encore je roule une heure pour arriver à ce client vigneron situé dans le bled de St Hilaire d’Ozilhan. Là encore le coup de fil préalable au client simplifie la tâche puisqu’il me dit de rester dans la rue, qu’il viendra chercher sa marchandises. C’est peu de chose, 3 beaux fûts de 400l en bois, ça file. Plus que le 5éme, là on va rouler un peu puisque c’est St Christol les Alès. de là, j’y vais par Uzès. Pas la meilleure route mais plus court en kms et je suis pas bien lourd. Et je trouve un coin sous les arbres pour casser la graine, impec. 

    Faut passer un bout du ring sud d'Alès et rentrer dans St Christol mais je ne perds pas de temps à chercher l’entrée du client puisque Maxime m’avait bien montré où passer, par l’entrée d’une autre boîte. Sinon, on doit s’amuser à chercher un moment. C’est pourtant un gros fournisseur de l’automobile aussi, mais rien de trop indiqué.

    Je suis vide et balayé à 14h presque trente. ça a bien été mais pour pas grand chose vu que je recharge à Apt, prévu demain. j’appelle le client, c’est avant 16h30, là ce sera demain, c’est sûr. 

    Cette fois je redescends par Nîmes, juste par intéressement, j’ai envie de prendre un peu l’A9 pour trouver une douche. ça chauffe, ça monte à 37 par moment. Je prends l’eau à Nîmes Marguerittes,  douche pas terrible mais ça fait du bien. 

    J’ai à nouveau le plaisir de retraverser Avignon. pas si mal que ça pour selon l’heure de fin d’aprem qu’il est. 

    Route tranquille en Luberon pour finir cette belle journée. Pourquoi un resto, les Cigales, à l’entrée de Apt.