Carnet de bord de Septembre 2020 Partager sur Facebook
  • Photos
  • Solihull
    Pennines Highway
    à ce bon vieux Elland
    Pennines Highway
    Cumbria Highway
  • Mardi 22 Septembre 2020
  •  

    Après une coupure de 16h passée qui en théorie ne comptera pas 11h, et même dans des conditions optimales à la Stobart, je mets en route à 7h10 pour continuer sur la A5 nord et vers le M6 direction le 1er, Nuneaton à 30 bornes d’ici. Il fait frais, mais on sent qu’il va faire beau. 

    Là bas à 7h50, il faut du temps pour sortir juste une palette par le côté, une petite demi heure.

    Puis c’est parti pour tourner un peu autour de Birmingham qui s'annonce plutôt vert.

    Solihull, à l’est. Petit business park, là c’est la manœuvre qui prend du temps, y a des bagnoles garées de partout. Je vide le lot de piles de Corbas, ça va vite. Petit tour au sud cette fois, à Redditch, encore un que je ne connais pas. Atelier de découpe ou d’emboutissage, je vide 4 pal de rouleaux de cuivre au transpal après leur pause où j’ai pu valider 30. Client au cul de sac de la rue, je suis bon pour une bonne marche arrière pour en repartir. Contournement de B’ham par l’ouest, M5 pour filer plus haut, chez les amis Stafford et Stone.Ceux là je les connais, malgré que je n’ai pas dû y aller de l’été. ça roule toujours tout au vert et sous le soleil. Ces 2 clients très proches sont bouclés en minutes. La suite est moins évidente, Elland, avant 14h normalement et il est 13h25 ici à Stone. Il faut 1h50 de route si n’a pas changé. On verra. Bon grâce au breakfast de chez Mr Eddie, je n’ai pas trop faim, donc ne perds pas de temps avec l’intendance.

    ça roule très bien encore, c'est le ciel qui se charge une fois Manchester passé sur le haut M62. 

    A Elland à 14h15, pas de souci ça va vider, faudra juste être patient. Pas grave, il faut que je valide 30 encore. Je repars de chez mes amis une petite heure plus tard, ici il faisait presque chaud. Mais je dois retrouver le M62 et ses altitudes records pour une autoroute anglaise et sa météo fraîche et couverte. C’est pas grave, j’aime bien cet axe qui taille à travers la jolie chaîne des Pennines qui a des ressemblances avec les crêtes Vosgiennes en fin d’été pour la couleur de la végétation en plus des rondeurs.

    Il faut maintenant tenter le 7éme et dernier au dessus de Blackpool. 

    ça roule bien encore, Manchester, Preston, et j’y arrive vers 16h50. Le gardien me laisse rentrer sur le parc après une vague explication.. Le problème est que le client qui est une énorme usine genre chimique est énorme et occupe une bonne partie de ce parc. Je tourne un moment, sonne à plusieurs dépôts, avant de tomber sur quelqu’un. Je me dis que c’est mort, que je ne viderai jamais aujourd’hui. Et non, le type que je croise s’en va, mais m’indique où est le bon magasin et la relève arrive, ouf. Heureusement pour une palette. Une bonne chose de faite, surtout que Lucas n’a pas attendu pour m’envoyer la suite, de l’autre côté, vers Middlesbrough, y a des bornes. Bon y a le temps pour un rdv à 13h30 demain. Y les choix de couper un peu à travers, par Harrogate, ou bien de faire du M6 north jusque Penrith puis A66. Les routes seront meilleures et ça fait passer un peu en Cumbria, je suis toujours bon client de ce genre de plan. Même si la nuit tombe vite et que la météo est bien locale et déjà de saison. Je passe Tebay et Penrith en snobant leurs bons truckstop pour rouler au max sur la A66 east,  ce n’est pas les parking qui manquent. 

    Je trouve de la place correcte à 20h15 à un petit resto qui est en train de fermer. J’ai juste le temps de payer le stationnement et de constater qu’il y a une douche, impec, sauf la météo qui est très locale.