Carnet de bord de Octobre 2020 Partager sur Facebook
  • Photos
  • la Sa├┤ne jolie
    m├ęthaniseur
  • Vendredi 9 Octobre 2020
  •  

    L'adresse est rustique, de multiples changements de propriétaires n'ont pas aidé à fidéliser la clientèle mais c'est pas mal. Café, pain-beurre, douche et je vais gagner ma vie.

    Un peu avant 9 h je suis à la Banque Alimentaire de Dijon, ici on vide à quai, le temps de faire enlever une 308 garée pile poil devant et on décharge. Gros bâtiment, des centaines de palettes sur des racks, c'est pas Faure et Machet Crépy en Valois non plus mais quand même, grosse logistique. Ça donne une idée de la misère dans ce pays. La misère c'est diffus, on sait qu'il y a des pauvres, que dans toute société constituée des gens sont inaptes au travail pour pleins de raisons, que d'autres ont perdu leur travail pour pleins de raisons, mais c'est difficile de quantifier. Là tu te rends compte, si toutes ces marchandises sont là, farine PQ sucre conserves lessive..., c'est bien que ce sera utilisé à un moment. Avec mon petit salaire horaire d'ouvrier qualifié je suis quand même loin d'en avoir besoin, pourvu que ça dure. Big up à la famille Mulliez au passage, bien cachée en Belgique...

    Quand c'est vide j'appelle Cyrille, je suis à 1km du groupage de pinard, je suis bon pour la ramasse mais il me dit que tout est parti. Bon bé ma foi je ne vais pas pleurer non plus.

    La route de Gray est barrée, je me rentre par Pontailler- Gy- Vesoul, zéro péage. A midi et demi pétante je suis à Bourogne, la Fiesta démarre au quart de tour. Bon congé de fin de semaine à tous, le ciel vous tienne en joie.