Carnet de bord de Octobre 2020 Partager sur Facebook
  • Photos
  • qu'est ce que j'ai fait au bon dieu
    4h30 aujourd'hui
    mais ce peuple m'amuse toujours quand même
    gym du soir
  • Jeudi 29 Octobre 2020
  •  

    Y a une règle dans le métier, c’est que l’on dort toujours bien quand on est devant chez le client. Bien calme, ras et tout, à retenir. Bon, faudrait pas venir exprès du M4, c’est un peu tordu quand même ce cu de sac. 

    J’écoute aux infos en petit déjeunant dans mon camion, les nouvelles de la veille du président, entre autres que les bars vont refermer. bref que mon quotidien à ce niveau là ne va guère changer. Ah ben on ne trouve pas de crumpets dans les bars si j’étais pointilleux.

    Le client n’ouvre qu’à 8h, c’est ce que me confirme le sans doute directeur de l’usine qui arrive un peu avant.  Arrive aussi un anglais avec un genre de semi city, un papy, bien sympa, on papote un peu. Il parle un peu le français. Il n’a pas fait la France dans le passé mais essaie de l’apprendre un peu. Ce qui ne l’empêche pas d’être pro brexit. La raison, les nombreux travailleurs qui déferlent depuis l’étranger depuis des années, il reconnaît qu’ils sont utiles car une frange de la population autochtone ne veut plus bosser. Mais il pense que tout ça stoppera avec le brexit.

    Je charge assez vite 10 ibc en adr par les côtés, cariste sympa aussi. Il reste un peu de place mais on file sur Dover comme ça pour le moment. 

    Le bout de M4 qui mène au M25 est en travaux tout du long. Malgré la météo forte humide, ça roule bien, le M25 aussi. Je prends une douche au service de Cobham. Puis fais un tour au M&S food pour embarquer des crumpets encore, je veux en ramener à ma maman.

    Hormis un bon coup de frein à la jonction du M26 et M20 j’arrive sans encombre à Dover. Temps de midi, pas blindé du tout. Je suis vite au guichet, et je tombe sur qui, la même dame que la semaine dernière quand j’avais mes 8 pages de DGN. Mais aujourd’hui, une seule page, un unique produit. Peu importe, le prochain ferry affiché est 15h55. Mais je suis plutôt sûr de moi. Mais au bout d’un certain temps, elle me rend les papiers, en m’invitant à me rendre au bureau de la compagnie, la DGN est incomplète. Aie. SMS et photo de la pièce à Nathalie au bureau. Ben oui, il manque des termes concernant la marchandise. J’aurais dû le faire avant d’envoyer cette photo. La boulette..   ça va au bureau ils sont bien sympa, cherche, mais entre temps Nathalie a renvoyé le papier cette fois complet. J’ai perdu 30 minutes, mais suis toujours booké dans le 15h55. Ouf. 

    Il est l’heure de casser la croûte, la météo est épouvantable. Je m’amuse à observer les divers sujets britanniques qui montent ou descendent des ferry, l’un avec une 2cv commerciale, un autre avec un mini mini vélo. De la britisherie quoi.

    ça monte à l’heure. Enfin, il n’y a rien qui va mal, demain c’est complément dans le nord. Et puis un autre plus bas, bien plus bas. C’est en place que ça va être juste par contre. La météo est agitée, mais ça remue encore pas trop au niveau du rafiot.  Y a un paquebot croisière Disney à quai, il est mal barré je pense. Quelle idée déjà d’aller faire une croisière Disney. Ou même une croisière tout court. Y a des activités vraiment pas vitales. 

    On arrive à Calais à 18h45 local, j’enquille Dunkerque puis Lille. C’est rouge là bas, 50 minutes de retard annoncées. ça baisse en avançant sur l’A25, je roule tranquille à 80. ça freine encore un peu mais le binz est sur l’A1 sud, ça rappelle un peu le M1. Je file tout droit sur l’A23 vers Valenciennes. Je m’arrête guère plus loin, je trouve une place dans une zi à St Amand. C’est éclairé, c’est impec pour recamper le transpal dans la semi et replacer les IBC en mode tétris pour les suites demain. Une petite gym du soir, c’est bon pour ce que j’ai!