Carnet de bord de Novembre 2020 Partager sur Facebook
  • Photos
  • le casse de la semaine
    Melun
    Sancerre
    N7
    Forez
  • Jeudi 12 Novembre 2020
  •  

    RAS  ce matin, les wasa beurre mirabelle avalés, je démarre à 7h vers Arras centre pour aller mettre un peu de gazole à la Access par là bas. Il va faire beau on dirait, ça fera pas de mal. je file sur l’A1, et guette vers Roye, si Yaya aurait des fois redémarré, mais non, il est coincé au gazole aussi. Je trace Je m’arrête plus loin à l’aire de Ressons pour la douche, mais la dame de la caisse a l'honnêteté de me prévenir qu’il n’y a pas d’eau chaude. C’est pas le moment “d’attraper du mal” comme dirait ma maman, je repars aussi sec.  Je tente celle d’après, Vémars. Ouf, ça marche, et c’est dispo, il y en a 3.

    Le temps de cette pause, Yannick passe la station quand j’en ressors, tentative sur la citizen band, mais avec un moins bon signal ni une bonne radio comme hier soir, vu la distance. Pas grave. On enquille la 104, ça roule ma foi bien. Yannick sort à Lagny pour aller vider chez la maison Lampe. La 104 roule au vert jusqu’au bout pour moi, j’arrive chez un logisticien de Savigny le Temple vers 11h. Je charge un IBC adr pour un confrère corsica liner du 26, et je boucle une demi heure. On arrête de ramasser là, je peux aller tenter mon 1er nord 42. 

    Je ne fais pas un grand bout, j’avais repéré un Blachère sur la N6 au dessus de Melun. Le temps de faire la queue, je valide 15 minutes pour ramener mon campagne. 

    Juste la traversée de Melun n’aide pas à une moyenne d’enfer, mais c’est vite d’aplomb une fois sur l’A6 et surtout sur l’A77 qui est désertique. 

    Je pousse au max pour faire les 30 minutes et casser la graine, il est 14h30 et c’est au niveau de Nevers, près de chez ma soeur, je suis encore déçu de ne pas pouvoir y passer. Et le client de Civens dans le 42 n’est pas là pour m'encourager à trainer,  il me dit au tel qu’il ferme à 18h, mais qu’il faudrait arriver à 17h30, pour 4 pal. Bon c’est pas gagné cette histoire, y a  plus qu’à tenter, ce serait mieux pour demain . J’ai du bol, ça roule vraiment bien sur la N7 plus bas, Varennes, Roanne tout ça, et avec le poids moyen qui va bien. Mais je n’arrive quand même qu’à 17h50 dans la micro zone en bordure de N82. C’est encore ouvert, je tombe sur une autre personne qui ne m’attendait pas du tout, donc pas celui que j’ai eu au tel plus tôt. Et il me vide ces 4 pal de Telford par les côtés sans moufter. Ouf, une bonne chose de faite. J’hésite un moment à remonter sur Lyon via la N89, un poil plus court, mais bof avec mon chargement assez hybride, je file sagement par l’A89.  ça roule bien aussi cette belle autoroute façon autovia espagnole avec ses tunnels et viaducs. Un bout d’A46, A42 sens province et je trouve à garer vers les livraisons de Leclerc de Beynost, à 2 pas de mon client, il est à peine 20h, bonne coupure en prévision.