Carnet de bord de Janvier 2021 Partager sur Facebook
  • Photos
  • 1er chargement de l'annĂ©e
  • Lundi 4 Janvier 2021
  •  

    Changement d'année youpi on est sauvé !  Adieu virus adieu le froid...lol !  

    Bref,  rien de nouveau sur la planète.  

     

    Je démarre tranquillement du dépôt à 8h, direction le 71. Je suis annoncé pour 10h pour charger. Ça roule relativement bien,  très peu de camions encore. On sent encore que les repas de fête ne sont pas encore tout à fait digérés.  

     

    Je charge une vieille pelle Hitachi,  bien tapée déjà !  Le boss des lieux qui doit venir me la charger n'est pas encore arrivé. Les clés sont dessus,  j'essaie de la mettre en route. Ça racle,  hoquette,  tousse puis démarre. Ouf !  

     

    A 11h c'est bon la machine est sur mon plateau. Elle fait 20t officiellement et 3m de large aux chenilles. Je chaîne et met l'ensemble en configuration convoi puis je descend tranquillement direction le sud. 

     

    Fin de journée à Loriol pour valider une première onze. 

     

  • Photos
  • Tarascon, con !
    La plaine de la Crau bien givrée
    Posée, ouf !
    Port de Fos
  • Mardi 5 Janvier 2021
  •  

    Il a neigé cette nuit, et ce matin il gèle, résultat mon plateau est tout verglacé, gulp !

    Je mets environ 3h30 pour rallier le port de Fos, heureusement le soleil est en train de sortir, la glace fond c'est rassurant ! Une fois les papiers fait à l'entrée on me dit d'attendre au camion, quelqu'un viendra me chercher pour m'emmener sur zone. Je poiraute une quarantaine de minutes et puis c'est bon, un gus en voiture m'escorte directement sur les quais.

    Je détache la machine et la descend tout doucement, c'est une première pour moi en 3 mètres, d'autant plus qu'elle est capricieuse la mémère, la tourelle fait ce qu'elle veut sauf rester en position fixe, et les chenilles sont détendues...

    A midi c'est tout bon, la pelle est bien garée et j'ai rangé tout mon barda. Coup de fil à la tour de contrôle Hormoise, j'ai ordre de remonter à vide.

    Le soir coupure au dépôt pour une deuxième onze, impec !

  • Photos
  • une petite tĂ´le
    ça neigouille après Dijon
    on a fait la course !
  • Mercredi 6 Janvier 2021
  •  

    Je charge au petit matin une tôle pas loin du dépôt. Douane sur place et à 9h30 je prends la route direction la Belgique. Il fait toujours froid et j'ai droit à quelques averses de neige après Dijon mais rien de méchant.  
     
    Je perds quasiment 1h à Châlons-en-Champagne à cause d'une citerne à carburant qui a versé,  en pleine ligne droite !  
    Passage en frontière à Gué d'Hossus. A partir de là,  comme je suis au-dessus de 44t, il me faut passer par l'itinéraire 90t. Que du bonheur,  on zigzag à travers la Belgique !  
     
    Je stoppe les machines après Fosses la ville avec presque 10h de guidon

  • Photos
  • Antwerpen, kaai 478
    ça rigole pas là !
    Anvers ville
    le tram de Charleroi
    en sortant de Charleroi
  • Jeudi 7 Janvier 2021
  •  

     
     
    9h01 de coupure,  il est temps de repartir.  
    Je finis de traverser la Wallonie et entre en Flandres vers Tirlemont,  Tienem en flamand. Ensuite Aarschot, Heist op den berg,  Putte, Mechelen et enfin Anvers. Sur le port c'est branle bas de combat,  la politie est sur tout les fronts pour arrêter les camions,  particulièrement les convois. Les motards ramènent leurs proies sur le parking des scanners pour un contrôle en règle. Je passe à travers...
     
    Je rejoins le terminal où je vide, c'est très calme ici alors que d'habitude c'est blindé de monde. En 1h c'est torché.  
    Comme je recharge des caisses au tout dernier terminal avant la hollande je repasse devant les scanners,  il y a toujours autant d'animation !
     
    J'arrive vers 11h30 , il y a un peu plus de monde ici mais là plupart c'est des containers,  ça me dérange pas. Il me faudra quand même 2h pour tout faire,  visiblement la sécurité fait du zèle ici aujourd'hui...
     
    Plus qu'à redescendre,  j'hésite car depuis ce matin sur Classique 21 on annonce pas mal de neige sur les Ardennes. J'exclus de toute façon le retour par le Luxembourg,  je fais plouf plouf et ça tombe sur Charleroi-Gué d'Hossus, de toute façon j'aime pas revenir par Lille ou Valenciennes.  
     
    Zéro bouchons sur Anvers aujourd'hui,  un ralentissement sur le ring de Bruxelles mais rien de méchant,  Charleroi nickel. Je garde la nationale entre Poix Terron et Châlons,  aucune perte de temps.  
     
    Ce soir je campe à Joinville, ça a bien marché,  mieux que sur le plan !  

  • Photos
  • Courageux !
    Un Marocain
    L'autocollant nouveau commence Ă  arriver...
    Tout propre !
  • Vendredi 8 Janvier 2021
  •  

    Je prends mon temps,  je pense pas arriver à St Priest en moins de 4h30 d'ici,  j'imagine que c'est mort pour vider avant-midi.  
    Plus je descend et plus je me rend compte que si, ça va peut-être le faire.  
     
    Je coupe quand même 20 minutes à Belleville. Le tachy m'annonce un crédit de 58 minutes encore,  ça reste jouable.  
    Bien m'en a pris,  je suis en place chez mon client en 4h25, le temps de vider et couper 30, à midi je repart.  
     
    Un bon lavage au dépôt car on ne voyait plus la couleur du camion,  quelques bricoles, du papotage au bureau et je décroche ma remorque pour un plateau normal.  
     
    15h30, ciao à tous et à lundi !  
     
     
     
     

  • Photos
  • chargement des gueuses
    Nouveauté 2021
    Le soir vers Lapalisse
  • Lundi 11 Janvier 2021
  •  

    Pas besoin de commencer trop tôt,  8h30 ça va bien comme ça. Je monte à Andrezieux pour passer un premier plateau au CT. Ce qui est cool c'est que les gueuses sont sur place,  ça évite d'avoir à se balader avec.  
    La remorque passe avec succès son examen annuel. Je la redescend à l'Horme où j'en reprend une autre pour la même opération. J'en profite pour changer l'ampoule de code côté droit,  c'est un peu chiant sur MAN, il faut tomber la pièce en plastique qui entoure le bloc phare.
     
    La deuxième remorque passe au TC,  elle est reçue avec mention très bien !  
     
    Cette fois je la décroche chez un client vers Firminy,  il la chargeront pour Paris.  
     
    Au dépôt je récupère un plateau bas,  déjà chargé pour la région parisienne.  
    Je retraverse pour la 3ème fois aujourd'hui St Étienne. Il me reste plus qu'à rouler un peu pour me rapprocher de la capitale. J'ai plus que le temps !  
     
    Fin de session d'un lundi plus que tranquille entre Cosne sur Loire et Montargis,  et accessoirement première 11h de validée.

  • Photos
  • 9h, on va peut-ĂŞtre partir...
    N118 en arrivant sur Paris, et la pluie...
    il va falloir reculer ici et viser juste !
    2ème ampoule en deux jours !
    On vide enfin !
  • Mardi 12 Janvier 2021
  •  

    Je suis tout seul sur mon parking lorsque je met en route ce matin. Il faut préciser qu'à 9h du matin les courageux sont déjà partis depuis longtemps !   
    Il pleut,  j'allume mes feux de croisements et bim,  message à l'ODB, l'ampoule de gauche à claquée...
     
    Je fais un stop douche/café à la Leclerc d'Achères. Puis je me pose à la Senia pour casser une croûte. Bref,  je traîne vu que le rdv est à 14h, surtout pas venir avant !  
     
    A l'heure donnée je suis dans la rue du chantier,  je peux pas rentrer la grue n'est pas arrivée. Le chef de chantier part en réunion,  les ouvriers sont Kosovars,  Serbes et Macédoniens,  on discute un moment avec un mélange d'anglais et de français, visiblement ils s'entendent bien malgré le passé houleux de leur pays commun. Ils me payent le café,  bien sympas les gars !  
     
    Finalement la grue arrive à 15h30, il y a eu un cafouillage quelque part.  
    Elle se met en place,  puis je manœuvre pour rentrer derrière à reculons. Pas facile mais ça le fait,  malgré la pluie intense qui s'abat sur la région.
    Le temps de vider et recharger les racks il est 17h30, l'heure idéale pour sortir de Paris...
     
    Finalement je parviens à sortir de la RP en 1h30, je roule jusqu'à 21h, ça m'emmène à Cosne sur Loire,  comme hier. Et je valide ma deuxième onze !

  • Photos
  • Direction Firminy
    pas terrible !
    Pupitre vide
    pupitre chargé
  • Mercredi 13 Janvier 2021
  •  

    Je décolle du parking vers 7h45, pour changer il pleut.  
    Descente tranquille sur Firminy,  y a rien qui urge. Je vide juste avant-midi,  bien cool pas stressés les gars pour selon que ça se termine à midi trente. Il reste encore des boutiques où la pendule ne tient pas la place principale !  
     
    Je mange un bout et go dépôt. En attendant la pupitre je fais mon plein et je prend une douche,  comme ça c'est fait.  
     
    Christian l'ancien et Loick la relève arrivent à 14h30, je récupère la remorque et file charger pas très loin.
     
    16h30, c'est tout ok, y a plus qu'à rouler un peu. La N7 est plus que chargée au niveau de Lapalisse,  la totalité du trafic RCEA est reportée dessus car elle est fermée entre Moulins et Digoin. Ça engendre des bouchons à tous les ronds-points et les parkings sont saturés.  
     
    Je stoppe à Moulins pour une troisième onze heures !  Encore une journée bien tranquille...

  • Photos
  • c'est joli la France profonde
    temps pourri !
    Lisieux
  • Jeudi 14 Janvier 2021
  •  

     
    C'est franchement rare que je démarre après 7h du matin,  alors quatre jours de suite c'est quasiment du jamais vu !  
    Bref,  je décolle à 7h30.  
     
    Aujourd'hui je fais que rouler,  ce serait cool si il pleuvait pas.
    Bref, il pleut quasiment tout le temps !  
     
    Quand j'ai le temps j'aime bien essayer des nouvelles routes, histoire de me faire une idée par rapport à l'itinéraire normal.  
    Bref,  j'ai gagné en km mais je me suis tapé de belles routes bien pourries !  
     
    Ça existe quelque part un compte pour stocker des 11h valides pour les semaines tendues ?  
    Bref,  je coupe au Coup de frein à Emondeville 50 pour ma quatrième onze de la

  • Photos
  • ???
    Spitfire il me semble
    sous le soleil
    Ste Mère l'église, on voit pas le parachute sous cet angle
    Les saleuses en action vers Vierzon
  • Vendredi 15 Janvier 2021
  •  

    Allez pour faire bonne mesure je met en route à 6h30 ce matin,  32 exactement. Je veux traverser Cherbourg avant le bazar du matin. Mine de rien ça fait du monde qui bosse à l'arsenal,  et les routes passent toutes par le centre...
     
    J'arrive chez mon client à 7h10, il y a un porteur devant moi. Un chouette Topline,  V8 en libre. Le gars est specialiste en Normandie-AURA-Normandie, et parfois il ramasse pour nous. Bien sympa !
     
    On rentre tout les deux à 8h pile,  je vais direct au parc à tôles. Le temps de déchaîner,  mettre le pupitre à l'horizontale,  ranger le bordel et vider il est déjà 9h30. Coup de fil au chef et je prend la route plein sud sous un magnifique soleil Normand. Si si !
     
    Une coupure pour manger avant le Mans,  une autre à Bourges,  je fais le calcul,  je devrais être entre Moulins et Lapalisse ce soir en 10h. En plus c'est relativement calme sur la N7,  et je valide au tachy ma fin de journée avec 9h45 de guidon sur un bon plan parking à Varennes sur Allier.

  • Photos
  • PosĂ© avec son jumeau
  • Samedi 16 Janvier 2021
  •  

     
    Hier soir il y avait une alerte météo neige et verglas affichée à Moulins. En ouvrant les rideaux à 5h je soupire de soulagement,  c'est sec ! Par contre il fait un petit-3 qui réveille quand je descend du camion...
     
    Je trace à 5h30 en écoutant en podcast toutes les chroniques d'Aymeric Lompret qui sévit chez les belges d'Inter,  on en tient un bon là !!! Dans la même veine il y a Constance aussi,  humour décalé et décapant. J'adore !  
    Du coup le temps passe vite,  d'autant qu'il fait nuit tout du long, c'est mort pour admirer les paysages...
     
    Au dépôt je fais deux-trois bricoles,  j'échange la pupitre contre un porte-engin pour lundi matin, balance mes affaires dans le coffre de ma voiture et vamos a la casa !  
    Bon week-end et ne vous prenez pas pour Cendrillon,  c'est 18h dorénavant !

  • Photos
  • Roulage de pelle
    Va falloir y aller mollo avec !
  • Lundi 18 Janvier 2021
  •  

    Première mission de la semaine,  je dois charger sur un chantier une pelle en 3m à St Paul en Jarez, le fief  des transports Thevenon 

    On se donne rdv dans la ZI avec le pelleteur,  il m'a prévenu que c'est pas évident pour accéder au chantier. Effectivement,  il me fait prendre des ruelles que j'aurais jamais osé emprunter,  et pour finir une marche arrière de 500m sur une route minuscule interdite au 3t5. 

    9h, la pelle est chargée. On va pas loin, St Chamond,  mais toujours avec des accès merdiques. 9h45, j'ai vidé sans casse,  c'est le principal.  

     

    Je retourne au dépôt pour changer de remorque. Je prends une 4 directionnelle surbaissée. Direction le 01 pour un chargement de tôles cintrées de 11m par 3 de haut et une vingtaine de tonnes. Normalement ça se charge à l'horizontale sur des chassis sur mesure mais pour une raison pratique pour la livraison elles sont posées debout. Le principal souci c'est la répartition de la charge,  il faudra rouler calmos avec !  

     

    Il faut quasiment 4h pour tout faire,  avec un arrimage aux petits oignons afin de limiter le balan. Un vrai boulot de spécialiste.  

     

    Je vide pas loin de chez moi, mais ça sert à rien de rentrer,  je pourrais pas me garer avec et pas question de décrocher. Du coup je stoppe à la boulangerie au rond-point Lafayette entre SQF et Vienne,  comme ça demain matin j'aurai viennoiseries et café frais !  

  • Photos
  • Ca fait du bien de la revoir !
    Garé chez Bol
    Tellement plus joli avec le pare-choc blanc !
  • Mardi 19 Janvier 2021
  •  

    Il y a ce matin une espèce de petit brouillard givrant,  c'est même glissant par endroit.  

    J'arrive à l'usine à 7h30. Ici il faut montrer patte-blanche pour rentrer,  c'est classé Seveso.  

     

    Je me mets en place sous la grue et entreprend de détacher les tôles.  Les chaînes sont gelées et les sangles toutes raides,  et le plancher bien verglacé,  prudence... 

    Ils enlèvent la première tôle et la mettent en place. Ça dure quasiment 45 minutes et là je pige que je vais rester là un bon moment avec 4 tôles encore restantes ! 

    Même opération pour la seconde et pour les suivantes ils décident de tout poser par terre pour me libérer. Merci !  

     

    Je remonte au dépôt pour poser la 4 et reprendre la mienne. Un peu de gazole et je filoche direction Vienne pour recharger cet après-midi. Un petit arrêt casse croûte car c'est vital et je me présente à 13h chez le client,  en même temps que ma voiture pilote. Belle synchronisation !  

    Bon, je passe les détails mais finalement on charge pas... 

     

    Je devais revider demain à Belfort et recharger ensuite dans les Vosges,  il y a rien d'autre à monter,  du coup je file direction le double 8 à vide. Je monte par la N83, la "Girteka road" je l'appelle tellement elle est squattée par les ensembles de la PME Lituanienne...j'en ai compté une bonne dizaine entre Bourg et Besançon.  Bref... 

     

    Je m'arrête au bout du bout de mon amplitude à une dizaine de km de mon lieu de chargement. 

  • Photos
  • On est bien lĂ  Tintin !
    Let's go !
    La semaine dernière c'était la pagaille ici
    Avec Ludo chez José
    Architecture Comtoise
  • Mercredi 20 Janvier 2021
  •  

    Il fait moins froid ce matin,  il reste un peu de neige sur les côtés,  rien de bien méchant.  

     

    Je me présente à 8h, et je tombe pile sur la bonne personne pour charger. La dernière fois j'avais fait le tour complet de l'usine !  

    Je me met en place et le cariste arrive avec un 3 roues directionnelles,  le genre d'engin qui avance aussi bien en avant qu'en crabe.  

    On charge les 5 premiers pupitres vide,  le gars est loin d'être un manche, mais en voulant mettre le dernier il plante une roue dans un trou qui était invisible sous un petit tas de neige. Il tente de le ressortir avec un deuxième engin identique au premier mais ça le fait pas. Du coup il termine de me charger avec,  le tout sans la moindre pointe d'énervement. Chapeau !  

     

    Je repart à 9h. Du coup j'ai plus que le temps vu que ce sera impossible à re-vider en foulée. Je passe le reste de la journée à musarder par les belles routes de France sans prendre un seul mètre d'autoroute.  

     

    Le fait marquant du jour,  je retrouve l'ami Ludo 25 chez José à Beauchemin. Un jeune qui en veut,  pas José mais Ludo lol ! 

     

    Coupure du soir devant l'usine du côté de Noiretable. Et une deuxième onze,  une ! 

  • Photos
  • Le ciel est magnifique ce matin !
    Deux remorques pour Boulogne Billancourt.
    J'en fait des caisses !
  • Jeudi 21 Janvier 2021
  •  

    Le vent à soufflé fort cette nuit ! Les portiques sur la remorque ont des chaines qui pendouillent un peu partout, je les ai entendu taper toute la nuit, autant dire que j'ai pas beaucoup dormi !

    Le cariste me fait rentrer à 7h30. En quinze minutes c'est torché, le temps que trois autres camions arrivent !

    Retour dépôt où je décroche pour récupérer un autre plateau bas que j'emmène à Firminy. Là je dois récupérer celle que j'ai posé la semaine passée; il me faut une bonne heure pour tout faire, sachant qu'il faut positionner la vide au même emplacement que la pleine. Je sangle et mesure la hauteur. 4m55, il va falloir baisser la tête !

    Je la pose au dépôt et récupère la mienne qui m'a sagement attendu. Casse-croûte, pleins et je file à St Priest. En arrivant chez l'emballeur je croise Olivier qui descend aussi à Marseille. On cale un rdv pour ce soir.

    Une heure plus tard je décolle, lesté de deux caisses et 10t, ça ira bien ! C'est la guerre dans la zone commerciale, Covid ou pas les soldes attirent toujours leur cortège de furieux ici, ça provoque des bouchons aux carrefours...

    Il y a beaucoup de monde sur l'A7 aussi. Passé Avignon et 18h je pense que ça va se calmer, que nenni...

    Je stoppe les machines pile-poil à 19h au San Carlos à Rognac, on y mange bien ici !

  • Photos
  • TĂ©, on vide Ă  Marseille !
    Escale forcée
    Un dernier bouchon avant de rentrer
  • Vendredi 22 Janvier 2021
  •  

    On met en route à 6h45 pour passer Vitrolles avant le rush matinal. Du coup on se pointe trop tôt au port de Marseille, ici ça ouvre à 8h30 ! Ce port n'est plus que l'ombre de lui même, quelle différence depuis l'été 1988 ou je faisais mon apprentissage du métier en venant vider ici; on allait d'abord chez les transitaires vers la Joliette pour la douane avant de venir faire la queue sur les quais pour vider...

    A 9h45 on est vide tout les deux, le centre de commandement nous ordonne de remonter au dépôt. Olivier me sème rapidement sur l'autoroute, j'ai une régule de merde ! Je mange vite fait un bout à Tain. Entre Roussillon et Vienne je roule en compagnie de cinq Primafrio qui se tapent la bourre dans le Boeuf. J'imagine leurs destinations, Ecosse ? Suède ? Pologne ? 

    Au dépôt c'est le coup de feu du vendredi. Il y a du camion partout. Je lave et décroche ma mémère, c'est Flo qui roulera avec semaine prochaine. Pour ma part je récupère un plateau classique. Je fais la bise de loin à tout le monde et prend le chemin de la maison. Il me semble que j'ai oublié quelque-chose, ah oui du gazole !!! Demi tour au rond-point plus loin...Du coup Claude le mécano qui a cinq minutes me remplace un des deux feux de travail en haut de la cabine qui a claqué. J'ai bien fait de revenir !

    Cette fois c'est la bonne. Il tombe des cordes sur l'A7 vers Vienne, ça bouchonne après le pont sur le rhône; une bagnole c'est mise en vrac, ça passe plus que sur une voie.

    J'arrive juste avant 18h au garage du cousin pour me garer. Ma fille me récupère avec sa voiture pour me rappatrier at home. Bon week-end !