Carnet de bord de Septembre 2020 Partager sur Facebook
  • Photos
  • Chez Loyettes, c'est bien et c'est chouette
    on valide une 4
    printemps 2020 je me souviens
    l'A31 le vendredi
    repos
  • Vendredi 11 Septembre 2020
  •  

    J’ai eu mieux dormi que ça, je me serais cru en GB, plusieurs réveils avec coup d’oeil dans le rétro au moindre pet de mouche en sachant que j’avais de l'électroménager dans la semi. En france il y a quand même un déficit de parking sécurisé, entre Paris et Lyon, il y a quoi? Dans ce cas, un péage bien éclairé est encore la meilleure solution. 

    Je démarre pas trop tôt, à 8h, des fois que ça laisserait de l’amplitude ce soir, faudra bien que je rentre un vendredi soir de temps en temps. Je fais un stop douche à l’aire de Bourg sur l’autoroute. C’est rapide, on ne demande pas la clé, et on a pas envie de s’éterniser non plus vu la prestation. J’achève par la natio depuis Bourg sud et arrive sur la plateforme Carrefour à St Vulbas à 9h30. On donne son 06 au poste de garde, alors on attend mais au camion. On m’appelle à 10h30, alors que j’allais bipper Franck de l’heure qui tournait, y avait rdv à 10h quand même. ça vide bien vite, à 11h c’est plié, l’honneur est sauf. Et puis rien ne va mal puisque les chefs Stéphane et Jean Noël m’ont prévu un complet à St Bonnet de Mure pour 3 ou 4 clients UK. J’y suis un peu avant midi, à quai de suite, mais il va falloir attendre un lot qui n’est pas encore là.  On papote un peu, j'apprends qu’à 24h près je voyais mon pote Juju du 42. Je casse la graine pour patienter et j'entame même une sieste sous le ronron de l’air conditionné vu la ramasse tarde à arriver. Il est quasiment 15h quand ça bouge. Le chargement est un peu moins complexe et lourd que la semaine dernière. Mais ça arrive tout de même aux portes. Du coup je suis bon pour rentrer direct dans les Vosges, et ce soir, vendredi! 

    ça merdoie bien un peu sur l’A46, où je croise Antho sur dans l’autre sens, il n’est pas rentré du coup. Le péage de Villefranche est bien saturé aussi. Bref, c’est le monde d’avant qui est revenu en mieux, avant qui sait, peut être à nouveau un monde d’après.

    Ces petits ralentissement n’empêchent pas de rejoondre mon fidèle parking en bordure d’A3 en 4h15, ça a bien roulé, au point qu’il ferait presque encore jour pour charger la V40.

    Ce week end, 3 dodos à la maison!