La Route des Alpes

« La via delle Alpi » (La route des Alpes) est une manifestation qui s’est tenu le weekend du 16 et 17 juin 2018. Les véhicules de collection sont partis d’Ivrea pour se rendre à Aosta par la nationale 26 italienne (SS 26). Avec de magnifiques images signées Mario Lomazzi.

Prise en main du Renault T520

Renault t 520 € 6 : Une belle bête je trouve mais suis pas objectif j’aime tous les camions !
Déjà avec le magum il y avait quelque chose de top et on y retrouve les même sensations très appreciable avec 4 suspensions de cabine le tangage est bien présent pour ceux qui n’ont pas l habitude on a l impression de se coucher à chaque virage cette version est plutôt bien achalendée :
Des rangement en veux tu en voila, pas moins de 15 espaces de rangements fermés autant de vide poche à droite à gauche + 2 coffres en dehors 7 prises 12 et 24 v dont une super bien placée dans le placard cantral du haut pour le micro ondes.

Comme son grand frere celui ci possède le salon table et fauteuil pivotant bref tout pour les vrais solitaires. Un ptit point noir : sans doute la couchette u peu petite avec moins de 80 de large  » non j ai pas dit que c’etait po bien  »


Voici la fameuse boite à vitesse auto et manue : très bien placée bien que la premiere fois que l’on voit ça, on se dit : « c’est quoi tous bazar ? »


La part contre c’est la meilleure invention de tous les temps :  » l’intarder  » freine plus de 50 tonnes lancées jusque 15 km/h ( ineficace en dessous dommage ) sans toucher la pédales de frein. Helas lourd et cher, mais beaucoup de mecanos vous le diront : beaucoup le possedent peu l’utilisent.


Ambiance de nuit plutot sympa

Une très belle experience ou j ai eu beau chercher partout : derriere devant dessus dessous …etc un mythe est tombé pas trouver le vélo, je dirai même une belle réusite

De bien belles sensassions on sent toute l’experience des suédois sous la cabine :
– Aucune peine à monter les côtes même sans trop soliciter l’acceleration
– Très combatif à pleine charge j’en suis encore impréssionné !
Pour les finitions on sent quand même que c’est du franco français des ptits bruits partout et tout le temps mais la je dit et au passage :
Merci patron je veux le même ….

 

DIESEL FEST

De mémoire de webmaster, c’est la toute première fois que j’annonce la publication d’une expo en amérique sur FDR, ça se passe au Québec, dans la banlieue de Montréal, et c’est notre ami Matru42 qui nous a envoyé tout ça, c’est que du bonheur !!! Alors cliquez ici Hostie au lard !

 

Marc Peeters Truck Show

Wim, s’est rendu pour notre plus grand bonheur au Marc Peeters Truck Show. De retour avec 59 photos, on en prend plein les yeux, tout est magnifique, autant les anciens que les nouveaux camions !
Reservé aux VIP qui sont vraiment passionnés de beaux camions ! Bon visionnage, et bons partages ! Tot ziens ! Et CLIQUEZ Vite ICI !! 

Douai 2018

Vous n’avez pû vous rendre à l’expo de Douai cette année, c’est pas grave, JP74 nous a ramené quelques photos, merci à lui ! Cliquez-ici !!

Manolo84 : Le portrait

Prenom : Emmanuel

Surnom : Manolo

Date et lieu de naissance : 04.10.1973 à Marseille

Chauffeur depuis : Novembre 2002

Activités transports : Essentiellement que du baché.

Marques favorites ou détestées : Aucunes
« T’occupes pas de la marque du vélo et pédales. »
Mais une préférence pour le Daf XF

Citation : « Je n’ai pas peur de mourir mais juste peur de ne pas avoir assez vécu. »

 

Absolument rien ne me destinait à prendre un jour le volant d’un camion.
Dans mon entourage personne n’exercait ce métier.
Un papa fonctionnaire une maman au foyer.
Comme beaucoup de garçons j’étais plus attiré par les petites voitures le foot ou mon vélo que par les échecs ou la littérature et j’avais un rite tous les samedis je lavais la voiture de mon père……..j’adorais ça.
Bref une enfance ordinaire à la campagne à l’est de Marseille à Allauch précisément, un parcours scolaire classique où je fournissais le minimum syndical pour que l’on me foute la paix.
Puis un jour en classe de 3e stage découverte dans les différentes orientations que mon lycée proposait et j’ai découvert l’orthopédie.
Oui oui le paramédical.
J’ai passé 2 ans à survoler tout le monde avec des moyennes de folies en bref j’avais trouvé ma branche.
Juillet 1992 BEP en poche j’ai trouvé très très rapidement du taf.
A Toulon tout d’abord où pendant 7 mois je fabriquerais des prothèses pour anciens combattants amputés de membres inférieurs

Puis retour Marseille où pendant 19 mois je fais de la traumatologie.
Fracture colonne vertébrale et autres articulations

Seulement voilà Octobre 1994 le service militaire me rattrape.
J’ai pris ça comme une tuile au début et bien plus tard j’ai réalisé que ça avait été une formidable chance.
Affecté au régiment de Carpiagne à 80 kms de la maison j’ai très vite compris pendant les 3 semaines de classe qu’il fallait trouver la planque.
J’ai donc demandé à être affecté à l’escadron transport du régiment, ce fut chose faite.
Permis pl (permis C) dans mon packtage j’ai passé le reste de mon service à me promener sur route et sur piste à bord de jeep wyllis , Peugeot P4 , Simca marmon et autres Berliet .
J’ai vécu des moments inoubliables des situations que je ne revivrais certainement jamais.

Juillet 1995 c’est la quille retour au civil avec un permis pl validé en civil,c’est toujours ça de pris.
Naturellement je reprends l’orthopédie où pendant 5 ans je confectionnerais des prothèses pour personnes actives et sportives.
Des prothèses à l’époque à la pointe de la technologie.
J’ai travaillé avec des personnes extraordinaires (Michèle et Jean Yves si vous me lisez)…….mes meilleures années dans le métier d’ailleurs.

Puis changement de boutique pendant 2 ans je réaliserais de l’appareillage pour enfants lourdement handicapés (paralysie,myopathie)


Jusqu’au jour où je fais la connaissance de quelqu’un lors d’un repas de famille qui changera ma vie…….un routier.
Je le bombarde de questions.
Ce monde là m’attire je me renseigne je questionne je fouille et après plusieurs semaines de réflexion je prends la décision de changer radicalement de vie.
Je quitte Marseille pour le Vaucluse , lâche l’appartement que j’avais acheté et vire la copine du moment.
En 5 semaines de congés je passe la visite médicale repasse mon code et obtiens le plateau et la conduite du Ec le tout en candidat libre et en autofinancement.
Je négocie un licenciement à l’amiable sans préavis avec mon patron et part illico pour 5 semaines de Fimo.

Novembre 2002 permis Fimo et adr en poche je rentre chez les Trs Bert à Orange pour y faire du régional et grand régional.
Je fais essentiellement de la vallée du Rhône, du Marseille et un petit peu de Toulouse c’est d’ailleurs à Toulouse que je repérerais celle qui deviendra ma future boîte.
Je me fait la main chez eux pendant 18 mois où j’arrache quelques pare chocs et marche pieds.

 

Mais ce que je veux c’est aller plus loin.
Je postule et rentre chez les Trs Ovalie de Toulouse au printemps 2004.
Beaucoup de national et très peu d’international au début (Belgique- Allemagne-Luxembourg-Espagne)

J’y reste 13 ans ou durant les premières années je découvre la zone longue aux 4 coins de la France mais voilà la conjoncture fait que les voyages se rétrécissent de plus en plus.

A partir de 2010 -2012 l’essentiel des voyages se limitent à faire du Toulouse Lyon ou du Toulouse Nice.
Très rapidement cela devient rébarbatif ,je sers les dents pour tromper mon ennui et la peur du changement me fait rester là.
En 2015 la société Ovalie est mise en redressement judiciaire et comme un bon soldat je me bats pour tenter de sauver ce qui est sauvable à savoir mon emploi.
L’aventure s’arrête en Mars 2017.
L’ambiance des débuts n’est plus là et l’envie non plus d’ailleurs.
Une opportunité se présente à moi alors que la société Ovalie va très mal.

Par le biais d’un bon copain et du site fierdetreroutier (encore une fois merci à vous) j’apprends que la maison Gamba Rota de Vendeuvre sur barse (10) recherche un chauffeur dans le sud de la France.
Que faire ???
Attendre la liquidation de la maison Ovalie et toucher quelques indemnités de licenciement en laissant passer l’opportunité Gamba Rota??
Non!!!
J’ai une famille , une baraque à payer et surtout ce que je veut c’est rouler dans une bonne boutique et dans une bonne ambiance.
Je prends contact avec eux pour un entretien.
Je me tape 1200 kms aller retour en bagnole pour les rencontrer et 3 jours plus tard c’est ok.
Donc à la grande surprise de mes collègues « Ovaliens » je démissionne.
Et depuis Mars 2017 j’ai repris goût à la route et à repartir à la semaine……..pourvu que ça dure.
Je ne fais que du national et ça me convient très bien ainsi qu’à mon épouse et mes 2 filles.
Je crapahute dans quasiment toutes les régions de France,pas une semaine ne ressemble à une autre et ça je doit dire que j’apprécie.
………on the road again l’aventure continue………………….

 

Je n’ai fait que très très peu d’international , quelques voyages par ci par là.
De mémoire en voici quelques uns.

– En 2005 un voyage en ADR de Offenbourg (D) pour Toulouse.

– En 2005 ou 2006 un voyage en bobine papier au départ de la banlieue de Bilbao (Esp) pour la région parisienne qui se terminera par une livraison à Port st louis du Rhône…..discrétion commerciale oblige.

– En 2007 un voyage en poutrelles béton de Courtrai en Belgique pour un immense chantier à Foix (09).

– En 2010 ou 2011 au départ de kronospan à Sanem au Luxembourg pour Valence et Marseille.

Sinon en national j’ai fait à peu près tout ce qu’il est possible de faire d’est en ouest , du Nord au Sud et en diagonal.

—————————-

Novembre 2002 mon tout 1er voyage.
Je débute ma carrière de chauffeur chez les Trs Bert Provence à Orange un vendredi soir.
J’ai pour mission de prendre un camion et de descendre charger à Nîmes chez Auchan logistique pour 2 livraisons de nuit à Auchan st genis laval et Dardilly dans le 69.
Début de soirée je décolle de Nîmes.
Je me retrouve seul , novice dans le métier de nuit sous la pluie au milieu d’une horde de frigoriste……pas à l’aise le type.
J’ai du paumer pas loin d’une heure pour trouver ce satané Auchan st genis et au moins autant pour Dardilly.
En milieu de nuit je suis enfin vide et j’ai pour 2e mission d’aller me mettre en coupure à Meyzieu pour un chargement en fin de matinée dans une autre base logistique Auchan pour redescendre ensuite sur le 84.
Problème à l’heure de mon rdv la coupure de 9h n’est pas finie , qu’à cela ne tiennes je parcours les quelques centaines de mètres sans disque pour ne pas planté le rdv.
Une fois chargé les 9h ne sont toujours pas finies et c’est qu’ en début d’après-midi que je peut enfin décoller………..cap au sud.
Je peux dire maintenant que cette fameuse nuit j’en ai bien chié que j’ai douté une multitude de fois sur ma capacité à faire ce métier mais bon dieu qu’ est ce que j’étais heureux ce fameux samedi après-midi seul derrière mon volant en redescendant la vallée du Rhône.

Hiver 2003 nous sommes 2 camions de chez Bert Provence à charger à Chorges dans le 05 pour la banlieue lyonnaise.
Nous partons en fin d’après-midi, passons le col de la croix haute et décidons de s’arrêter au seul relais entre le col et Grenoble.
Au petit matin toilette , petit déjeuner et de retour au camion c’est le drame.
Mon ensemble s’est littéralement enfoncé dans le sol enneigé.
Pare choc réservoir porte palette tout est posé au sol impossible de bouger , on a bien essayé mais en vain, à part casser quelques sangles c’est tout ce qu’ ont à pu faire.
J’ai attendu 4h la dépanneuse et je me suis même pas fait engueuler.
(Jicé si tu me lis).

Une immobilisation que je suis pas prêt d’oublier.
Automne 2007 fin de matinée je roule tranquillement dans les landes.
A Aire sur l’adour gros contrôle de Dreal et bien sûr je n’y coupe pas.
Contrôle dans les règles du véhicule et de mes papiers personnels.
Je suis serein je sais que je n’ai rien à me reprocher.
Seulement voilà au bout de 10 minutes le contrôleur m’informe qu’il est dans l’obligation de m’immobiliser.
Raison invoquée : visite médicale du permis dépassée depuis ………..10 jours.
Pas moyen de négocier il me faut impérativement passer une visite chez un médecin agrée pour me laisser repartir avec le camion.
Confiscation de tous les papiers du véhicule ainsi qu’ une partie des miens pour s’assurer que je me fasses pas la malle.
J’ai passé toute l’après-midi à courir après un rdv chez un médecin ainsi que tous les papiers nécessaires (photos, enveloppes ,timbres, argent liquide) et le tout à pied.
J’ai fait Aire sur l’adour -Barcelone du gers à pied et ce n’est qu’ en fin d’après midi que j’ai obtenu le fameux sésame qui me donnait le droit de reprendre le volant.
Mais l’histoire ne s’arrête pas là.
Ils s’étaient installés là pour la journée et je devais récupérer tout mes papiers après présentation de mon certificat médical et bien évidemment de retour sur les lieux il n’y à plus personne.
J’ai eu la riche idée d’appeler la gendarmerie de Aire sur l’adour qui m’ont annoncés que tout les papiers étaient dans leurs locaux.
Ni une ni deux je saute dans le camion et direction la gendarmerie et ce n’est qu’en fin d’après-midi que j’ai pu reprendre définitivement la route.
Bilan de l’histoire: 1 journée de perdue pour mon patron et 4 points en moins et 135€ d’amende pour moi.

 

Mikaël -Jean Christophe -Manolo : l’anecdote sympathique
-Lors de mes débuts en 2002 chez les Trs Bert j’ai fait la connaissance de 2 chauffeurs qui sont devenus de très bons copains puis par la suite des amis.
Mikaël et moi sommes partis en 2004 chez les Trs Ovalie,et par un beau matin de Février 2006 nous nous sommes retrouvés tous les 3 par hasard au même endroit et au même moment.
Petite photo souvenir et l’anecdote pourrait s’arrêter là.
Mais c’était sans compter sur le hasard encore une fois puisque 10 ans plus tard au même endroit nous nous retrouvons pour à nouveau immortaliser cet instant.
Rdv en 2026 les filles.

————————

Outre ma petite famille et mon métier je voue une autre passion.
Cette passion à 4 pattes dure depuis près de 20 ans.
Elle s’appelle les bouledogues français.
J’en ai eu 4 , que des femelles.
C’est une race fantastique douce câline et rigolote c’est pourquoi les 2 dernières ont eu droit à des prénoms rigolos.
Praxia la noire et blanche.
Rivka pour la noire.
Spaghetti pour la marron.
Coquillette pour la blanche.

Burn out pour praxia. 

C’est carnaval pour coquillette et spaghetti . 

Mon harem presque au complet. 

Les 3 inséparables.  

———————-

Je dois remercier beaucoup de personnes grâce à qui pleins de bonnes choses me sont arrivées.

Tout d’abord tous ceux qui m’ont donné une chance.

Ceux qui m’ont donné des bons tuyaux (ils se reconnaîtront).

La maison FDR où j’ai beaucoup appris et grâce à qui j’ai rencontré des gens extras.

A mon épouse ainsi que mes filles qui me laissent vivre ma passion du métier.

Mais surtout à mon papa.
Sans lui tout ça ne serait peut être pas produit.
C’est à lui en 1er à qui j’ai parlé de mon projet de changement de vie.
Il m’a encouragé, aidé financièrement pour mener à bien ce projet.
Il à cette philosophie de dire « peu importe ton âge dans la vie fait ce qu’il te plait mais fait le bien ».

MERCI PAPA………

Maubeuge Auto Retro

Grand soleil et de beaux specimens à découvrir en cliquant ici ! 

Mise à jour VOLVO 16 juin 2018

En cliquant sur ce lien, vous découvrirez 200 nouvelles photos ajoutées à la galerie VOLVO ce samedi 18 juin de bonne heure et de bonne humeur. Un énorme merci aux contributeurs qui m’envoient leurs plus belles photos par mail ou par messenger : Gilles, Uwe, Samu88, Jaka, Anthony, Mich07, Larage, Manolo84, Nektarios, Tophe69, Pierre70

La Locomotion 2018

Avec 280 photos, Pat56 nous soigne de retour de la celebrissime Locomotion, des camions magnifiquement restaurés, mais aussi des pompiers, policiers, de tout pour le bonheur des yeux, et même des vidéos ! Alors prenez en plein les mirettes en cliquant ici !